Mevlüt Çavusoglu, ministre turc des Affaires étrangères) à Kandia : « La Côte d’Ivoire est un partenaire très important »





mevlut-cavusoglu-ministre-turc-des-affaires-etrangeres-a-kandia-la-cote-divoire-est-un-partenaire-tres-important


Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavusoglu, n’a pas manqué d’éloges à l’endroit de la Côte d’Ivoire, ce mardi 15 mars 2022, lors d’une conférence de presse qu’il a animé avec son homologue ivoirienne, Kandia Camara, qu’il a reçu en audience peu de temps avant. Pour le diplomate, « la Côte d’Ivoire est un partenaire très important ». Précisant que le pays « fait partie des 10 pays les plus importants du continent africain ».

Mevlüt Çavuşoğlu a fait savoir qu’avec son homologue, ils ont traité des questions du terrorisme qui sévit dans le monde entier et plus particulièrement dans la sous-région ouest-africaine. Levant un coin de voile sur l’aide que pourrait apporter son pays à l’Afrique dans la lutte contre ce fléau. Il a également fait savoir que c’est un peu plus de 825 millions de dollars que la Turquie investit en Afrique, dont 240 millions de dollars en Côte d’Ivoire actuellement. Il a réaffirmé l’engagement de son pays à accroître cette aide dans les temps à venir.

En retour, la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora a dit en substance : « La Côte d’Ivoire sait compter sur la Turquie pour son développement engagé ». C’est pourquoi, elle a saisi l’occasion de sa présence au pays du président Recep Tayyip Erdogan pour réchauffer les excellentes relations entre les deux pays. Naturellement, la cheffe de la diplomatie ivoirienne n’a pas manqué l’occasion de « vendre » son pays aux investisseurs turcs. « Les potentialités d’investissements sont encore assez dans notre pays. Car l’ambition du président Alassane Ouattara est de passer de 30 % de transformation de nos produits agricoles à 60 %. Ceci pour aider à une meilleure rémunération des producteurs ainsi que pour se donner les moyens nécessaires d’achever les grands chantiers en cours dans le pays ».

Kandia Camara a proposé la mise en place d’un comité interministériel d’anticipation et de négociation des crises dans le monde. La ministre a déploré la forte avancée du terrorisme dans la sous-région.

 

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Dialogue politique : le président Alassane Ouattara félicite tous les acteurs pour leur engagement

Le débat aura lieu