Plan national de développement (PND) 2021-2025 : Nialé Kaba annonce l’organisation d’un Groupe consultatif (GC) avec les partenaires





plan-national-de-developpement-pnd-2021-2025-niale-kaba-annonce-lorganisation-dun-groupe-consultatif-gc-avec-les-partenaires


La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a au cours d’une rencontre de haut niveau, jeudi 31 mars 2022 à Abidjan, avec les chefs de coopérations annoncé l’organisation d’un Groupe consultatif (GC), les 14 et 15 juin 2022 à Abidjan pour la mobilisation des ressources nécessaires au financement du Plan national de développement (PND) 2021-2025.

La tenue de ce groupe consultatif qui se fera avec l’appui des partenaires traditionnels à savoir la Banque Mondiale, l’Union Européenne, la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Système des Nations Unies offrira, selon la ministre, une plateforme internationale afin de présenter la vision du gouvernement  et sa stratégie de développement.

En effet, le PND 2021-2025 projette un taux de croissance de 7,65 %  avec un niveau d’investissement de 59. 000 milliards de Francs CFA dont 74% financés par le secteur privé et 26% par le secteur public. Et le besoin de financement public de ce troisième plan est de 9 335,6 milliards de Francs CFA, dont 3 922,2 milliards de Francs CFA de financement acquis et 5 413,4 milliards de Francs CFA à rechercher.

“Les défis sécuritaires de même que ceux liés à la compétitivité de notre économie, à l’intégration dans les chaînes de valeurs régionales et mondiales et au changement climatique ne sont pas non plus occultés”, a précisé Nialé Kaba.

Ainsi, la première journée sera consacrée aux partenaires institutionnels au développement et la deuxième aux investisseurs privés. Ce sera donc l’occasion d’élaborer autour de stratégies qui prennent en compte la pandémie à Covid 19, entre autres le renforcement technologique, la digitalisation de l’économie, des systèmes de santé, d’éducation et de protection sociale, et la transformation, sur place, par le pays des matières premières, surtout agricoles.

Notons que le PND 2021-2025 vise la transformation économique et sociale nécessaire qui permettra d’atteindre l’objectif décennal à l’horizon 2030 qui ambitionne de hisser la Côte d’Ivoire au rang des pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Exposition "Côte d’Ivoire culture et coopération" : Pour démontrer la bonne santé des relations ivoiro-italiennes

Mutinerie au Mali: L'ONU appelle à la libération immédiate du président