Face aux travailleurs, Patrick Achi rassure : « Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour conduire avec vous les discussions approfondies sur vos doléances »





face-aux-travailleurs-patrick-achi-rassure-le-gouvernement-ne-menagera-aucun-effort-pour-conduire-avec-vous-les-discussions-approfondies-sur-vos-doleances


Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, en réponse au chapelet de doléances égrenées par les centrales syndicales ce dimanche à l’occasion de la célébration officielle de la fête du travail, a donné l’assurance que son gouvernement va mettre tout en œuvre pour trouver des solutions à leurs différentes préoccupations.  

« Soyez tous rassurés que le gouvernement, bien conscient de vos préoccupations, ne ménagera aucun effort pour conduire avec vous, les discussions approfondies sur vos doléances et tous les sujets d’intérêt commun dans le contexte qui est celui de notre nation afin de lui apporter des réponses idoines », a conforté le chef du gouvernement ivoirien.

Patrick Achi a salué les travailleuses et les travailleurs pour avoir ensemble œuvré ses dernières années à la préservation de la paix sociale dans notre pays grâce notamment à la signature et à la mise en œuvre sur la période 2017-2022 d’une trêve sociale qui a nécessité des efforts partagés.   

Pour lui, par leur disponibilité au dialogue, les travailleurs ont démontré une fois encore leur sens élevé de l’intérêt général dans un contexte qui imposait de tous, un effort particulier. Des efforts qui, selon le Premier ministre ont permis à la Côte d’Ivoire d’être classée parmi les meilleures performances économiques au monde au regard du contexte en particulier avec un taux de croissance de 7,4 % estimé en 2021 par nos institutions de sondage.

Au vu de ces performances, le chef du gouvernement « invite tous à demeurer dans cette dynamique, tradition de notre pays, volonté de notre président de la République, de demeurer tous dans un dialogue social apaisé, soucieux de l’intérêt de la nation et de ses populations, créateur d’un climat propice au développement, au progrès comme à la prospérité ».

« Oui, ensemble, mûrs, conscients des enjeux et des défis, continuons de bâtir sous le leadership du président de la République, cette Côte d’Ivoire solidaire, celle de l’espoir de notre jeunesse où chacun vivra heureux et mieux », a conclu Patrick Achi.

Lambert KOUAME         

En lecture en ce moment

Assemblée nationale : Le PDCI-RDA ne se reconnaît pas dans le nouveau bureau

Législatives 2021 : "nous sommes les candidats du président Alassane Ouattara" Kandia Camara au Woroba