Éboulement à Mossikro : Deux corps extraits des décombres





eboulement-a-mossikro-deux-corps-extraits-des-decombres

Le lieu du drame



Deux corps de personnes ensevelies sous les décombres après un éboulement dans la commune d’Attécoubé, précisément au quartier Mossikro, ont été extraits des décombres. SI l’on tient compte du chiffre de six personnes restées sous la boue aux premières heures du drame, il en reste encore 4 sous terre. Le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) et l’Office national de la protection civile (ONPC), aidés de riverains, sont à la manœuvre pour extraire les autres personnes encore coincées sous terre.

Sous la pluie, des membres du gouvernement se sont rendus sur les lieux. Il s’agit du ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, qui a été rejoint par le général Vagondo Diomandé, ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, et le maire d’Attécoubé, Paulin Claude Danho.

Mossikro fait partie des 55 zones à risque identifiées dans le district d’Abidjan. À l’approche de la saison des pluies, les autorités avaient lancé une sensibilisation en exhortant les habitants à les quitter. Certains, minoritaires, ont préféré partir de ces zones à risques. Les plus nombreux sont restés au péril de leurs vies.

Le Premier ministre Patrick Achi est annoncé dans les heures à venir sur le lieu du sinistre.

 

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Affaire ''des élèves gendarmes tabassent la popuation'' , vers la radiation des coupables

Promotion de entrepreneuriat jeune : La fondation BJKD appuie une strat'up agricole