Réconciliation nationale : le Mouvement des leaders dynamiques demande la libération des prisonniers politiques





reconciliation-nationale-le-mouvement-des-leaders-dynamiques-demande-la-liberation-des-prisonniers-politiques

Nondé BLE, président Mouvement des Leaders dynamiques



 Dans un communiqué dont copie est parvenue à la rédaction de pressecotedivoire.ci,  le président du Mouvement des Leaders dynamiques, Nondé BLE,   a attiré l'attention du ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin sur la situation de plusieurs prisonniers politiques.  Pour ce mouvement,  la libération des prisonniers politiques serait un grand pas vers la réconciliation nationale.  

 

 

L'intégralité du communiqué posté par le président le Mouvement des Leaders dynamiques 

 

Au nom du mouvement des leaders dynamiques, je me réjouis de la délivrance du passeport ivoirien du ministre Charles BLE GOUDE. Bien que cela soit un acte salutaire, il n’empêche qu’il demeure une goutte d’eau dans la mer. 

Depuis 2011, il y’a toujours des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire que le gouvernement ignore. Nous constatons également des crimes, des arrestations arbitraires, des séquestrations, des licenciements abusifs des citoyens qui se sont opposés ou qui s’opposent au régime. Certains exilés qui avaient décidé de rentrer au pays ont été contraints de fuir à cause des menaces de morts et des tentatives d’assassinats. Des amis d’hier devenus ennemis aujourd’hui et poursuivis dans le monde tout simplement parce qu’ils sont en désaccord avec le régime. Nous avons constaté récemment l’arrestation de l’aide de camp de SORO Guillaume, le commandant Abdoulaye FOFANA. N’oublions pas aussi que son mentor est actuellement en exil comme bon nombre d’Ivoiriens qui ont manifesté une opinion différente à celle du régime. 

De tels actes ne favorisent pas la réconciliation mais laissent croire aux exilés que la fameuse main tendue du gouvernement est plutôt un gros tissus de mensonge ou un piège pour d’autres.

Voici dressée une liste non exhaustive :

- Toure Éric (MACA)

- Glarou Richmond (MACA)

- Agnimel Meless Serges (MACA)

- Dazirignon Ange Aristide (MACA)

- Djipro Nikpi Hervé (MACA)

- Irie BI Boti (MACA)

- Djire Dawe Maurice (CP Bouaké)

- Gl Dogbo Blé Bruno (École de gendarmerie)

- Amiral Vagba Faussignaux (École de gendarmerie)

- CDT Abehi Jean Noël (MAMA)

- CDT Seka Yapo Anselme (MAMA)

- COL Aby Jean (MACA)

- LT/COL Ohoukou Mody Leopold (MACA)

- LT/COL Gnatoa Katet Paulin (MACA)

- CDT Kipré Vagba (MACA)

- CAIRE Osée Loguey (MACA)

- LT Ourigou Bawa Félicien (MACA)

- SGT Toh Ferdinand (MACA)

- SGT TOGBA Arnaud Marcel (MACA)

- MDL Edy Ossohou(MACA)

- CPL/C Adou Meledjro Étienne (MACA) 

 

Au regard de ces faits, le Mouvement des leaders dynamiques voudrait attirer l’attention du gouvernement, en particulier le ministre Kouadio Konan Bertin, qu'il existe encore des prisonniers politiques. Il ferait mieux d'œuvrer pour les libérer plutôt que de se mettre en spectacle sur une chaîne de télé internationale pour distraire l'opinion internationale et nationale, car la vérité triomphe toujours. 

Libérer les prisonniers politiques dans un premier temps afin d’apaiser les tensions politiques, puis garantir la sécurité pour chaque citoyen ivoirien sur le territoire national, ceci est fondamental pour engager un vrai processus de réconciliation entres les filles et fils de la Côte d’Ivoire. 

 

Nondé BLE

Président Mouvement des Leaders dynamiques

En lecture en ce moment

Kandia et forces dites spéciales !

Immigration clandestine : Des modélistes et stylistes sensibilisent par la mode