Bédiala : Des fétiches découverts dans un centre d’examen, le personnel menacé de mort





bediala-des-fetiches-decouverts-dans-un-centre-dexamen-le-personnel-menace-de-mort

L'un des fétiches découverts dans le centre d'examen à Bédiala avec la menace de mort



Dans un centre de composition du BAC, session 2022, à Bédiala, dans le département de Daloa, des fétiches ont été découverts, jeudi 7 juillet 2022, au matin, informe une source sur place. Le personnel a été également menacé de mort.

En effet, le lycée moderne de Bédiala, dans la région du Haut Sassandra, a été le théâtre d’une découverte insolite, avant le début des épreuves du jeudi. Le personnel et les candidats, une fois dans le centre, ont trouvé des canaris avec à l’intérieur des fétiches. Un mot affiché sur l’une des portes, à côté d'une corne, est une menace de mort à l’endroit du nommé Yao N’Guessan, certainement un examinateur. La seconde partie du message, dans un français approximatif, s’adresse au chef du secrétariat.

Pour la petite histoire, le personnel d’encadrement de l’examen du BAC a été intraitable avec les élèves, la veille, qui tentaient de tricher. Aucune fraude n’a été permise. C’est donc en représailles que les fétiches ont été convoyés dans le centre d’examen.

Le temps de la surprise et de l’émotion passé, les épreuves ont pu avoir lieu. On ignore toutefois ce qu’il est advenu des fétiches.

A lire aussi L’affectation des élèves en Seconde désormais effectuée en ligne (Ministère)

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Le débat aura lieu

Entretien changement climatique : Après la lettre ouverte à Patrick Achi, un groupe de réflexion explique ses motivations