Téléphonie mobile : L’Etat cède ses parts détenus à « Orange Côte d’Ivoire »





telephonie-mobile-letat-cede-ses-parts-detenus-a-orange-cote-divoire

Une vue de la salle du conseil des ministres



Au sortir du conseil des ministres de ce mercredi 3 août 2022, le  gouvernement ivoirien a adopté un décret autorisant la cession des parts détenues par l’Etat dans le capital de la société de téléphonie mobile « Orange Côte d’Ivoire ».

Selon le communiqué lu par le ministre de la communication et des médias, par ailleurs porte-parole du gouvernement,  Amadou Coulibaly, cette cession concerne, 9,95 % de la participation de l’Etat, à travers la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm).

A lire également: Lutte contre le racket : Le procureur militaire Ange Kessi a encore frappé

Ces parts qui  représentent « 14.990.207 actions à raison de 9500 FCfa par action » sont réservées à  80% aux nationaux ivoiriens.

Cette mesure, ajoute le porte-parole du gouvernement, vise à favoriser l’accès des investisseurs nationaux à l’épargne par des placements à la Brvm, en vue de soutenir l’économie nationale. Sans manquer d’encourager l’ensemble des Ivoiriens à souscrire.

Solange ARALAMON


En lecture en ce moment

Quel serait le profil idéal à la présidence de la CAF en 2021 ?

Nouvelle loi sur la CEI: "La requête de l'opposition jugée recevable par la Cour africaine des droits de l'homme", selon Bédié