Sécurité routière : l’opération « zéro accident » lancée sur l’axe Abidjan –Yamoussoukro





securite-routiere-loperation-zero-accident-lancee-sur-laxe-abidjan-yamoussoukro


En prévision du week-end de la fête de l’indépendance dont la cérémonie officielle a eu lieu, à Yamoussoukro, une vaste campagne de sensibilisation à la sécurité routière, dénommée opération « zéro accident » a été lancée.

L’opération, conjointement menée la gendarmerie nationale et la Police Spéciale de la Sécurité Routière (PSSR, distinguée Prix national de l’excellence 2022 de la Meilleure innovation en matière de mobilité et de sécurité routière) a permis de sécuriser la fête nationale.

Ces unités mobiles et radars, également appelé barrage intelligent, embarqués, dans les véhicules de la police ou de la gendarmerie sont parties prenantes de la vidéoverbalisation en vigueur depuis le 7 septembre 2021. Elles étendent la zone de couverture géographique de la vidéo-verbalisation en intégrant d’autres axes en dehors du Grand Abidjan tels que l’autoroute du nord. Les usagers de l’autoroute du nord ont pu constater ce dispositif les 6, 7 et 8 Aout 2022 et sur d’autres axes du Grand Abidjan.

L’opération a nécessité une campagne de sensibilisation contre l’incivisme sur la route à travers des sms, des messages à la télévision et sur les réseaux sociaux, comme c’est très souvent le cas à la veille des fêtes qui induisent des nombreux déplacements de populations.

Quipux Afrique, operateur du Centre de Gestion Intégrée du Ministère des Transports, a été mis à contribution avec ses unités mobiles sur l’autoroute du nord et certains axes du Grand Abidjan dans le dispositif innovant de la vidéoverbalisation.

Une fois déployé, le barrage intelligent permet la détection des contrevenants au code de la route grâce à une caméra mobile placée en amont, l’interception et la mise en fourrière éventuelle par des équipes opérationnelles sur le terrain. Ce dispositif traite également, grâce à une liste noire qu’il embarque, les cas d’usurpation de plaque, de véhicule auteurs de nombreuses amendes impayées etc.

Au terme des 3 jours, de nombreuses infractions ont ainsi été relevées automatiquement et plusieurs véhicules retirés de la circulation pour usurpation de plaque et défaut de document afférents, note-t-on.

La note satisfaisante, c’est, c’est l’enthousiasme des usagers de la route qui ont prêté une oreille attentive aux messages de sensibilisation délivrés par les forces de l’ordre.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Eléphants de Côte d'Ivoire : Ignoré par Kamara Ibrahim, Gervinho dans les plans de Beaumelle

Festival '' Voeu Leu'' : Pour promouvoir la culture Akyé dans toute sa diversité