Communauté Bhété d’Abidjan et de la Diaspora : cadres, femmes et chefs traditionnels font bloc autour d’Alcide Djédjé





communaute-bhete-dabidjan-et-de-la-diaspora-cadres-femmes-et-chefs-traditionnels-font-bloc-autour-dalcide-djedje


Désigné président d'honneur de la chefferie Bhété du district d’Abidjan et de la Diaspora le samedi 11 mars 2023 à Yopougon, le ministre Alcide Djédjé a reçu à son domicile à Cocody, ce lundi 20 mars, plusieurs cadres, femmes et chefs traditionnels Bhété, originaires de diverses localités. Parmi les visiteurs, se trouvaient également des cadres de certains partis politiques, tels que le Pdci, le Rdhp, le Fpi et bien d’autres.

Ils entendaient tous, dire leurs félicitations au ministre, tout en affichant leur souhait de former une union autour de celui-ci, afin de contribuer au bien-être des communautés, mais également au développement de leurs différentes localités. Et ce, dans un esprit de cohésion sociale, sans aucune distinction d’appartenance politique.   

"C’est une joie pour toutes les femmes qui sont venues spontanément féliciter le ministre Alcide Djédjé comme président d’honneur de la chefferie Bhété. Nous sommes là pour lui manifester notre soutien, notre joie. Nous sommes heureuses de savoir qu’au sein du district d’Abidjan, il y a une communauté Bhété unie (…). On ne dira plus Bhétés de Gagnoa, de Bayota ou autre, on dira tout simplement Bhétés", a indiqué Yvette Djédjéné épouse Séha, Bhété de Gagnoa, porte-parole de la délégation des femmes présentes à cette rencontre.

Pour elle, c’est un vide qui vient d’être comblé au sein de la communauté Bhété. "Nous avons l'habitude de baigner dans le politique, et aujourd’hui, nous sommes en face de tous les Bhétés de différents bords politiques, et même des cadres qui ne font pas de politiques. Mais entre nous Bhétés, nous ne parlerons que de nos problèmes, il n'y aura pas de Rhdp, de Pdci… C’est tout simplement le bhété", a-t-elle ajouté.  

A lire aussi : Alcide Djédjé désigné chef suprême de la communauté Bhété du district d’Abidjan et de la Diaspora

De son côté, Gnizako Antoine, cadre de Daloa, a invité l’ensemble des cadres Bhété à se ranger derrière le diplomate. "Alcide Djédjé a toute la carrure nécessaire, il a été promu président d’honneur de la chefferie Bhété. Nous avons une entité à préserver, nous sommes Bhétés, il n’y a pas de différences entre celui du Goh, de la Nawa (… ). Il faut donc taire nos différences. Nous allons mettre du contenu dans cette affaire. Nous serons, les mains dans les mains, aux côtés de Djédjé qui est la personne indiquée", a-t-il soutenu. 

Pour sa part, le ministre Alcide Djédjé, proche collaborateur du président Alassane Ouattara, a rassuré qu’il ne s’agit en aucun cas d’une affaire de RHDP. "Ici, il y a des gens de différents partis politiques, vous avez des gens du Fpi, du Pdci-Rda, du Rhdp(…) c’est un creuset où on retrouve tout le monde, mais le dénominateur commun, c’est être Bhété", a-t-il précisé.

Gaël Zozoro

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Fonctionnaires et agents de l’État : Désormais un régime de retraite complémentaire par capitalisation à leur profit

Ouattara invite le RHDP à choisir un « chef d’équipe » pour lui succéder