Deux accidents sur l’axe Akoupé-Agnibilékrou font neuf morts et plusieurs blessés





Accident,axe Abengourou-Akoupé


La circulation sur l’axe Akoupé-Agnibilékrou a été fortement touchée avec neuf personnes tuées dans deux accidents qui se sont produits le jeudi 27 août 2020 impliquant plusieurs voitures, a appris l’AIP, le samedi 29 août 2020, auprès du centre de secours d’urgence (CSU) d’Abengourou.

Le premier accident s’est produit le matin du jeudi dans la ville d’Apprompronou sur l’axe Abengourou-Agnibilékrou entre deux véhicules personnels et un mini car appelé Massa. En vitesse excessive, le Massa a percuté violemment un premier véhicule qui a percuté à son tour un véhicule roulant en sens inverse. « Le choc de ce carambolage a coûté la vie à deux personnes sur-le-champ et fait 11 blessés évacués », a confié le Commandant du CSU, Djehi Lou Séihi Eliane.

Le deuxième accident, survenu dans l’après-midi aux environs de 16 h sur l’axe Abengourou-Akoupé, impliquant un car d’une compagnie de transport d’Abengourou, a causé la mort de sept personnes. Une crevaison d’un pneu du car en partance pour Abidjan au niveau du village de Soribadougou serait à l’origine du drame qui a précipité le car dans un ravin et endeuillé de nombreuses familles.

Selon le commandant Djehi Lou, sept corps dont six hommes et une femme, ont été enlevés des décombres sur le lieu de l’accident. « Nos secours ont évacué 25 victimes dont cinq blessés graves », a-t-elle précisé, faisant savoir que 33 autres blessés avaient été évacués avant l’arrivée des sapeurs-pompiers civils.

Le CSU d’Abengourou a enregistré 28 accidents de véhicules au premier semestre 2020 sur l’axe Adzopé-Abengourou-Agnibilékrou contre huit à la même période en 2019, et 252 accidents causés par les motos à l’intérieur de la ville. Les secours ont transporté 469 victimes dont 12 décès certains.

Et ce, en dépit des mesures prises par le ministère des Transports notamment le retrait des permis de conduire pour faire face à la recrudescence de l’insécurité routière.
(AIP)
nam/fmo

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Situation socio-politique : La presse étrangère en Côte d'Ivoire inquiète pour sa sécurité

Insertion socioprofessionnelle : la Nouvelle génération Abiba ( Nga) apporte son soutien à la jeunesse