Parti de Manchester United : Eric Bailly crache ses vérités





parti-de-manchester-united-eric-bailly-crache-ses-verites


À la veille du déplacement de l'Olympique de Marseille, son nouveau club, sur la pelouse de Tottenham, l’international ivoirien Eric Bailly a sévèrement critiqué la gestion de son cas par Manchester United. 

 « Le club devrait éviter de favoriser les joueurs anglais et donner une chance à tout le monde, a lâché l'Ivoirien. Il devrait encourager la concurrence dans le vestiaire, et non pas préférer certains. J'ai toujours eu ce sentiment que le joueur local était priorisé. ….Cela n'arrive pas à Chelsea ou dans les autres grands clubs de Premier League. Certains considèrent leur place dans le onze titulaire comme acquise et ça affaiblit l'équipe, a déploré Bailly. Heureusement, (Erik) Ten Hag a beaucoup de personnalité et j'espère qu'il va changer cette dynamique. »

Malgré ces six années en demi-teinte à Manchester United, l'ancien de Villarreal ne regrette absolument pas son aventure en Angleterre « J'ai été la première recrue de (José) Mourinho, et j'ai passé de bons moments au cours desquels des titres ont été gagnés. J'ai joué des matches importants et à la fin de certains, j'ai été élu meilleur joueur. Je crois que, quand j'en ai eu l'occasion, j'ai été à la hauteur. J'ai juste manqué de constance parce que j'estime que j'aurais mérité plus de temps de jeu. » 

Pour rappel, Eric Bailly, après une saison 2021-2022 sur le banc de Manchester United (4 matches de Premier League), entrecoupée par une participation à la Coupe d'Afrique des nations avec la Côte d'Ivoire puis une blessure à une cheville, a trouvé cet été un point de chute à l'Olympique de Marseille pour tenter de se relancer. Le défenseur central a été prêté avec une option d'achat évaluée à 7 M€.  Sous les ordres d'Igor Tudor, le défenseur devrait être titulaire mercredi soir au Tottenham Stadium.

GZ

En lecture en ce moment

Menacé par la Fédération de Maracana, Jonathan Morrison dénonce des tentatives de sabotage de ses projets

Serge Aurier se prononce sur son avenir avec Tottenham