Revue de presse, l’Onu se prononce sur les 46 soldats détenus au Mali : « Non, ce ne sont pas des mercenaires »





revue-de-presse-lonu-se-prononce-sur-les-46-soldats-detenus-au-mali-non-ce-ne-sont-pas-des-mercenaires


L’actualité de ce lundi 19 septembre 2022 est marquée par trois principaux sujets, à savoir, l’affaire des 46 soldats encore détenus au Mali, la visite du chef de l’Etat au Vatican et les 20 ans de la rébellion en Côte d’Ivoire.

S’agissant des soldats ivoiriens détenus au Mali, l’Onu a donné sa position. Lors d’une interview accordée à des chaînes de radio et de télévision françaises, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Antonio Guterres a été clair : « non, ce ne sont pas des mercenaires », écrit en manchette, l’Essor ivoirien. Ce titre a été repris par les quotidiens Le Patriote, Le Matin et L’Inter.

« L’Onu tranche et interpelle le Mali », barre à sa Une, Le Rassemblement. « L’Onu désavoue Assimi Goïta », ajoute Le Jour Plus et à Notre Voie de conclure : « Guterres crucifie Goïta ».

Le coup d’Etat manqué de septembre 2002 et qui s’est transformé en rébellion est revenu à la Une de certains journaux.

19 septembre 2002-19 septembre 2022 : 20 ans après, l’Avenir croit savoir « la vraie histoire de la rébellion en Côte d’Ivoire ». Le Temps de son côté explique « comment le coup d’Etat manqué contre Gbagbo a été préparé ».

Concernant toujours la rébellion, Soir Info révèle que 20 ans après l’assassinat de son père, « la fille de Boga Doudou livre des secrets ».

La visite du chef de l’Etat au Saint-Siège n’a pas manqué d’intérêt. Une visite marquée par une rencontre entre les deux chefs d'Etat.

Parlant de cette rencontre, Le Matin parle d’une « convergence de vue totale » entre le Pape François et Alassane Ouattara. Pour l’Expression, il s’agit d’une « rencontre entre deux grands hommes » et au Quotidien d’Abidjan de retracer « le film des 20 minutes de rencontre entre le Pape François et Alassane Ouattara ».

D’autres sujets ont également été abordés. Le retour de l’Udpci au RHDP n’est pas passé inaperçu. Dans une interview exclusive accordée au confrère Le Nouveau Réveil, le président du parti fondé par le général Guéi et affirme : « l’UDPCI reprend sa place au RHDP comme nous étions de janvier 2019 au 2 août 2020 ».

Par ailleurs, il a précisé à la Une de l’Intelligent d’Abidjan : « Si c’est un retour désorganisé, nous aurons des difficultés ». Malgré cette assurance, L’Héritage estime que « Mabri refuse la dissolution de l’UDPCI ».

Prisonniers militaires, élections à venir, exilés : « Gbagbo dépose un dossier en béton à l’Onu », informe Le Quotidien d'Abidjan. 

Pour Le Panafricain ce dépôt de dossier à l'Onu est un « sale temps pour le parti au pouvoir ».

En sport, ce sont les matches amicaux de préparation de la Can 2023 contre le Togo et la Guinée qui ont retenu l’attention. « Eléphants, deux tests, plusieurs enjeux », barre à la Une, le quotidien Supersport.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Inondations à Abidjan: Plusieurs quartiers d'Abidjan sous les eaux, le point des dégâts

Mondial 2022 : le Sénégal domine l’Equateur et file en huitième de finale