Journée mondiale de l'Environnement: une ONG invite les populations ivoiriennes à s'éloigner des plastiques





journee-mondiale-de-lenvironnement-une-ong-invite-les-populations-ivoiriennes-a-seloigner-des-plastiques


Membre-fondateur de l'ONG Jeunes Volontaires pour l'Environnement (JVE Côte d'Ivoire), Charles Baimey a exhorté les populations ivoiriennes à utiliser de moins en moins les plastiques. Selon lui, ils comportent des produits chimiques qui pourraient avoir des effets désastreux sur la santé humaine et sur l'environnement. Il a fait cette exhortation ce lundi 5 juin 2023, lors d'une conférence publique organisée par ladite ONG en collaboration avec Amnesty international.  

Cette conférence qui se situait dans le cadre de la Journée internationale de l'environnement s'est déroulée autour du thème : ''10 années de mise en œuvre du décret d'interdiction sur les plastiques : état des lieux et perspectives ''. Il s'agissait, en effet, de faire un état des lieux de la politique d'interdiction du plastique sur le territoire ivoirien après 10 ans de mise en vigueur. 
Charles Baimey a exposé la dangerosité des plastiques qui sont présents dans de nombreux ménages, malgré la décret pris par le gouvernement ivoirien en 2014, portant interdiction de l'utilisation, la production, l'importation et la commercialisation du plastique. 

Face à cette situation, il exhorte donc les populations à tourner le dos au plastique. Ce qui réduirait donc la demande, et par ricochet la production et la commercialisation de ces produits. Un avis que partage la directrice exécutive de JVE Côte d'Ivoire, Larissa Yapo, qui invite donc les populations à une mutualisation des efforts afin de faire face à ce fléau.  

Selon les statistiques disponibles, la production mondiale de plastique a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Et une grande partie de ce plastique finit par se retrouver dans l'environnement. Les déchets plastiques se décomposent en petites particules appelées micro-plastiques, qui contaminent les sols, les cours d'eau et les océans, mettant en danger la faune marine et les écosystèmes.  

En Afrique, la Côte d'Ivoire connaît l'une des plus fortes productions de plastique avec une importation de près de 300 000 tonnes chaque année, en grande partie des produits à usage unique, qui s'ajoutent aux plastiques produits à l'échelle nationale.

Gael Z 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Enseignement catholique: ouverture de la réunion de rentrée ce mercredi

Congrès du RHDP Unifié / Charles Lago Donwahi (Délégué général de Concorde en France) : « Celui qui n’est pas avec nous s’écarte de la sagesse »