Métro d’Abidjan : Le ministre Amadou Koné satisfait de l’accélération de la libération des emprises





metro-dabidjan-le-ministre-amadou-kone-satisfait-de-lacceleration-de-la-liberation-des-emprises

le minisgtre Amadou Koné au cours de la visite de terrain des sites de passage du métro d'Abidjan



C’est à bord d’une draisine (petit wagon à moteur servant au personnel pour l’entretien des voies de chemin de fer) que le ministre ivoirien des Transports,  Amadou Koné, à la tête d'une délégation composée de la cellule d’exécution du plan de réinstallation des populations affectées ( CE-PAR), du BNEDT, du comité de suivi du plan de réinstallation des populations affectées ( CS-PAR) et des médias, a parcouru le trajet du prochain métro d’Abidjan au départ du carrefour Akwaba de Port-Bouët jusqu’à Anyama, en passant par le Plateau, long de 37 km.

Tout le monde, au cours d’une visite guidée de terrain ce vendredi 28 octobre 2022, a pu constater non seulement l’effectivité de la libération des emprises du tronçon mais également les travaux des arrêts (gares) du métro.

A lire également: Indemnisation des impactés de l’emprise du métro d’Abidjan : Voici le point de la situation

«Il était important pour nous de faire ce parcours pour voir si le délai que nous avons convenu  au mois de mars 2022 avec l’entreprise de construction du métro qui est de libérer les emprises d’ici le 30 novembre 2022 est tenable. Je suis très heureux que ces travaux de libération des emprises soient effectués à 95%. C’est l’occasion de remercier et féliciter toutes les populations impactées des 9 communes d’Abidjan,  avec leurs municipalités pour la bonne et parfaite collaboration. Féliciter enfin toutes les équipes techniques et parties au projet pour leur dévouement et travail » a souligné le ministre Amadou Koné à la fin de la visite. Il n’a pas omis d’exprimer sa satisfaction  quant à l’accélération de l’opération de libération des emprises sur le tracé du projet du  Métro d’Abidjan.

Il a salué  toutes les équipes sur le terrain, notamment la CE-PAR,  le BNETD,  les ministères et les administrations publiques impliquées car à l’en croire, une bonne partie de l'emprise a été libérée dans la partie Nord. Il reste selon lui maintenant  à travailler pour sécuriser  l'emprise afin d'éviter une recolonisation des sites libérés.

Lancée en  2021, l’opération de libération des emprises impactées par le projet du métro d’Abidjan a connu un franc succès.  Après une pause qui a permis de recenser toutes les personnes impactées et débuter leur prise en charge( compensation financière), l’opération a repris en août 2022 avec l'ajout de nouveaux impactés, principalement de Port-Bouët. Ils sont au nombre de 425 et jusqu’aujourd’hui les discussions avec l’état avancent bien.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

COVID-19 : point de la situation de la maladie à Coronavirus du 8 juin 2020

Allemagne : la légende du foot Gerd Müller est décédée