Indemnisation des impactés de l’emprise du métro d’Abidjan : Voici le point de la situation





indemnisation-des-impactes-de-lemprise-du-metro-dabidjan-voici-le-point-de-la-situation

Le ministre Amadou Koné, en pleine discussion



Avant la visite guidée du trajet du métro d’Abidjan ce vendredi 28 octobre 2022, le ministre des Transports,  Amadou Koné a reçu en audience à son cabinet, la famille Ngouan,  résidant dans  l’un des bâtiments impactés par le projet du métro dans la commune de Port-Bouët suite au décès de son épouse dans les circonstances non encore élucidées le 31 août 2022.

Il a aussi  échangé une fois encore  avec les nouveaux impactés des bâtiments 27, 28 et 29 du quartier Sogefiha, à la mairie de ladite commune,  afin de faire le point des compensations. Il a réitéré l’information selon laquelle ces derniers ont jusqu’au 10 novembre pour terminer les négociations d’Indemnisation et 30 novembre pour libérer les emprises.

A lire aussi: Métro d’Abidjan : Le ministre Amadou Koné satisfait de l’accélération de la libération des emprises

 « J’avais déjà reçu une partie de ces impactés le 13 septembre dernier à mon cabinet et promis les revoir pour faire le point de la situation. Je suis donc venu les rassurer sur trois choses. Premièrement, tous les impactés seront dédommagés. Ce sont aujourd’hui plus d’un milliard de Fcfa qui a été payé sur la seule commune de Port-Bouët. Je suis venu rassurer les 145 ménages sur les 425 impactés qui traînent encore les pas. Deuxièmement, dans les autres communes tout s’est bien passé et qu’il était important qu’ils comprennent la situation et libèrent les emprises avant le 30 novembre 2022.  Passé le 10 novembre, l’état sera contraint de procéder à la libération totale des emprises car nous avons convenu de mettre à la disposition de l’entreprise de construction du métro le tracé libéré avant le 15 décembre 2022 pour faire place à la phase des travaux du génie civil. Pour finir, il n’y aura plus de démolition avant le 30 novembre prochain » a-t-il précisé.

Enfin, le ministre a annoncé qu’avec les populations impactées de Port-Bouët il a été  décidé de mettre en place un comité de programme de libération des emprises, composé des agents de la mairie, du CE-PAR , BNETD et des représentants des populations affectées

Convaincues et rassurées par les précisions et assurances données par le ministre Amadou Koné, les populations impactées de Port-Bouët à travers leurs porte-paroles ont dit merci à Amadou Koné et à l’ensemble du gouvernement pour ces décisions.

Notons que  la sur la Zone nord, plus de 7622  impactés ont été payés contre 329 sur la zone sud. Soit 7951 Payés sur un total 13.000 affectés. Malheureusement 443 personnes  impactées dont les dossiers sont disponibles pour le paiement  sont injoignables.  Il y  a aussi ceux qui sont en négociation pour la signature de leurs certificats de compensation. On note, cependant,  quelques personnes qui n'ont pas encore entamé les négociations. 

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au 30 avril 2021

Promotion de l'excellence : le groupe Voltaire récompense ses meilleurs étudiants