Santé du président gabonais: la Cour d’appel se dessaisit de la demande d’expertise





sante-du-president-gabonais-la-cour-dappel-se-dessaisit-de-la-demande-dexpertise


Une Cour d’appel gabonaise a refusé lundi d’entendre des opposants qui demandaient une audience sur leur demande d’examen médical du président Ali Bongo Ondimba, dix mois après son AVC, a constaté un journaliste de l’AFP.
En respectant une demande de la Cour de cassation, qui avait demandé à la Cour d’appel de se dessaisir, la justice a “enterré à jamais” l’affaire, a regretté en sortant du palais de Justice de Libreville Jean-Paul Moumbembe, avocat des dix opposants qui avaient demandé l’examen après la séance.
Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) fin octobre, le président Ali Bongo a passé cinq mois de convalescence à l’étranger et n’a pas pris la parole en direct et en public depuis les quelques mots prononcés à son retour à Libreville fin mars.

lire la suite sur diasporas-news.com

En lecture en ce moment

Une bande de maisons manque de partir en fumée à Yopougon Académie des mers

L’opération d’affectation en ligne des élèves en 6e débute le 21 août (note)