Programme gouvernemental : « nous avons un devoir de redevabilité vis-à-vis de nos concitoyens », indique Patrick Achi





programme-gouvernemental-nous-avons-un-devoir-de-redevabilite-vis-a-vis-de-nos-concitoyens-indique-patrick-achi


Le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, a indiqué, le 12 novembre 2022 à Yamoussoukro, que le gouvernement doit se donner les moyens de rendre compte de toutes les actions qu'il entreprend en faveur des populations qui en sont les bénéficiaires.

C'était à l'ouverture du séminaire gouvernemental, pour faire le bilan du plan d’action 2022 et valider les priorités pour l’année 2023.

"Le Chef de l’État nous demande en effet de mettre au cœur de notre mission, le principe républicain de redevabilité. Ce principe clé impose en effet au pouvoir exécutif d'expliquer ses décisions et de rendre compte régulièrement de son action devant la nation", a affirmé Patrick Achi.

Et d'ajouter que le Président de la République Alassane Ouattara accorde une importance capitale à la planification rigoureuse, au suivi pointilleux et à l’évaluation exigeante de l’action publique.

C’est, a-t-il insisté, "avec une telle exigence de bonne gouvernance, alliée au sens du leadership du Président de la République et à la mobilisation de l’ensemble des Ivoiriens, que notre pays a pu enregistrer des performances économiques et sociales aussi puissantes et durables, saluées par tous depuis 2011.

Toutes choses qui ont permis à la Côte d'Ivoire de traverser les crises mondiales récentes, de la Covid et aux conséquences de la guerre en Ukraine, avec résilience.

Ces performances ont contribué à préserver la cohésion de la société, de protéger la dynamique de croissance indispensable à la réalisation d’une Côte d’Ivoire toujours plus solidaire.

Patrick Achi a ainsi exhorté les membres du gouvernement à continuer de travailler et se donner les moyens de réaliser la "Vision 2030" du Chef de l’État et de répondre positivement aux attentes immenses des populations.

Le Chef du gouvernement a relevé dix (10) priorités de l'action gouvernementale. Il s'agit, entre autres, des projets sociaux, avec notamment le deuxième Programme Social du Gouvernement (PSGouv 2), l’accès à la santé, à l’électricité, à l’eau potable.

Cela permettra de toujours réaffirmer la solidarité de la nation vis-à-vis des populations fragiles en particulier dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans les zones frontalières.

L' on note également la poursuite et l’accélération des grands chantiers d’infrastructures en cours, qui doivent être des véritables « boosters » de la croissance économique ; l’amélioration de la productivité, en particulier dans le secteur agricole, pour assurer la souveraineté alimentaire du pays et en faire le grenier de la sous-région.

La transformation locale des matières premières, pour plus de création d’emplois et de valeur ajoutée sur l’ensemble des chaines de valeurs, tient une place de choix dans ces priorités.

Patrick Achi a souhaité l'achèvement des projets stratégiques pour accueillir des grands évènements internationaux, comme la Foire commerciale Intra-Africaine et la CAN 2023 en janvier 2024.

Selon le Chef du gouvernement, le seul crédo qui vaille est : « Rigueur - Efficacité - Visibilité », soutenu par une obsession permanente pour la production de résultats concrets, d’actes qui impactent le quotidien des populations, qui apportent des solutions tangibles, innovantes et rapides à leurs préoccupations comme à leurs espoirs.

CICG 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Sécurité alimentaire : La CIE, la Fondation Eranove et le CNRA ensemble pour une pêche améliorée de « Mimi la go »

Appui à la recherche scientifique: Abidjan abrite le plus grand forum annuel des organismes de financement de la recherche en Afrique