Gagnoa : Une décision du maire l’oppose à la presse locale





gagnoa-une-decision-du-maire-loppose-a-la-presse-locale

Le maire Yssouf Diabaté de la commune de Gagnoa



La présidente de l'Union des journalistes et professionnels des médias du Goh, Mme Kacou Boniking Madouce Raïssa, n'est plus la directrice administrative et commerciale de la radio communale de Gagnoa. Cette décision a été prise par le maire de cette localité, Yssouf Diabaté, et son Conseil municipal. Les membres de l'Union des journalistes de la cité du fromager sont loin d'approuver la décision prise par le premier magistrat de la ville de Gagnoa.

Selon eux, le maire Yssouf Diabaté a révoqué leur présidente de ses fonctions de directrice de radio parce qu'elle a choisi Kamaté Issiaka, un opposant politique à l'élu, comme parrain à une cérémonie de récompense des meilleurs journalistes organisée par l'Union des journalistes et correspondants de presse de Côte d'Ivoire dont elle est aussi la première responsable au niveau local.

Informé de l'affaire, le président de ladite union, Ladji Abou, basé à Bouaké, dit avoir saisi à son tour le président de l’Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly, fraîchement réélu. En plus de cela, il a dit avoir tenté de joindre en vain par téléphone le maire Yssouf Diabaté pour aborder le sujet avec lui. Aux membres de son union en colère, Ladji Abou a demandé de mettre balle à terre.

De son côté, le premier magistrat de la ville de Gagnoa a organisé, le jeudi 1er décembre 2022, une conférence de presse à son cabinet pour dire sa part de vérité. Il a fait savoir aux hommes de médias que sa décision à l'encontre de leur consœur Mme Kacou Boniking Madouce Raïssa n'a aucune connotation politique. Il a précisé que la concernée ne faisant pas son travail de directrice de radio correctement parce que n'étant pas une journaliste de profession, elle a été remplacée par un spécialiste en la matière qu'il a d'embaucher récemment. Le successeur de l'ancienne directrice a pour mission de donner plus de visibilité aux activités de l'élu qui reproche à Mme Kacou Boniking Madouce Raïssa de ne pas donner l'écho nécessaire à ses actions de développement dans sa circonscription administrative. Yssouf Diabaté a indiqué par ailleurs que l'ancienne directrice n'a pas été licenciée de la radio où elle exerçait en tant qu'agent de mairie. Elle servira à une autre fonction, mais pas à la radio.

Cette sortie du premier magistrat mettra-t-elle Mme Kacou Boniking Madouce Raïssa et son camp, mais surtout les adversaires politiques du Rhdp d'accord ? Voici la question que ceux qui suivent l'affaire à Gagnoa se posent en ce moment.

 

Touré Boa

Correspondant régional

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Alassane Ouattara, le plus grand bâtisseur après Houphouët-Boigny, selon Mamadou Touré

Décédé le 27 décembre 2022, l’artiste Américain sera inhumé le 13 janvier 2023