Dadis perd la voix en plein procès, l’affaire renvoyée au 19 décembre





dadis-perd-la-voix-en-plein-proces-laffaire-renvoyee-au-19-decembre


L’accusé Moussa Dadis Camara n’en pouvait plus. Au bout de deux jours de comparution, sa voix est devenue presqu’inaudible dans la salle d’audience du tribunal criminel de Dixinn. A la demande de ses avocats, le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara a renvoyé l’affaire au lundi 19 décembre prochain.

Dès après la suspension d’audience, Maître Jean-Baptiste Jocamey Haba a attiré l’attention du tribunal sur les soucis de son client au niveau des cordes vocales. A force de s’exprimer, Dadis Camara a fini par perdre sa voix en plein procès.

‘’Monsieur le président, tout à l’heure ce qui m’a poussé à vous demander une suspension d’audience, c’était pour permettre à mon client de se restaurer et boire parce que sa voix n’était plus audible. Elle ne l’est pas jusqu’à présent. Puisque nous sommes dans un tribunal criminel et que la caractéristique fondamentale des audiences par devant tout, c’est l’oralité, nous estimons qu’en l’état actuel, il n’est pas à même de continuer les débats’’, indique l’homme de droit au juge en charge du dossier.

C’est ce qui amène le conseil de Dadis à sollicité auprès du tribunal un renvoi du procès au lundi 19 décembre prochain pour ‘’lui permettre de revenir en forme devant vous afin qu’il soit à même de communiquer en pleine santé’’.

Lire la suite sur visionguinee.info

En lecture en ce moment

Pont de Cocody (5e pont): le ministre Amédé Koffi Kouakou annonce un taux d’avancement actuel des travaux d’environ 91%

UNJCI : le DG de la CIE Et de la SODECI a reçu le super Ebony 2019