Alliance entre le FPI et le MGC : Affi N’Guessan et Simone Gbagbo se donnent le temps de réfléchir





alliance-entre-le-fpi-et-le-mgc-affi-nguessan-et-simone-gbagbo-se-donnent-le-temps-de-reflechir

Simone Gbagbo et Affi N'Guessan se sont rencontrés



La présidente du Mouvement des générations capables (MGC), Simone Ehivet Gbagbo (MGC), s’est rendue, ce jeudi 15 décembre 2022, chez le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan. Au terme de cette rencontre qui s’est déroulée au siège du second cité, les deux personnalités ont affirmé se donner le temps de réfléchir et d’échanger sur une éventuelle alliance.

« Nous avons échangé sur les perspectives, en tant que partis politiques de la même mouvance, sur ce que nous pouvons faire ensemble (…) c’est une première rencontre, nous n’avons pas été aussi loin dans les échanges. Mais ce sont des questions qui ne sont pas exclues », a déclaré le président du FPI, à la question de savoir si les deux formations politiques pourraient faire chemin ensemble aux prochaines échéances électorales.

De son côté, Simone Gbagbo, a rappelé que cette rencontre se situe dans le cadre de la tournée de remerciement à tous ceux qui se sont déplacés et qui sont venus soutenir ses militants et elles pendant la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire qui a vu la naissance du MGC. « Nous sommes des partis politiques, nous vivons en Côte d’Ivoire, il y a déjà des échéances électorales qui s’annoncent, mais il y a également toute l’activité politique, la vie politique du pays. Là-dessus, il est bon également que les partis puissent discuter (…) nous n’avons pas échangé sur des points d’activités », a ensuite déclaré à son tour l’ex-militante du FPI. Avant d’ajouter : « Mais ensemble, nous devons réfléchir, du fait que notre obédience politique, normalement, est la même. Nous sommes tous les deux des partis de gauche, des partis issus de la social-démocratie. À ce niveau-là, il est possible de bâtir quelque chose ensemble. Mais c’est là que les bonnes volontés doivent s’exprimer. Mais il faudra qu’on s’asseye pour en parler. Ça n’a pas été le cas. On a juste évoqué le fait que c’est possible ».

Simone Ehivet Gbagbo est membre-fondatrice du FPI où elle a milité pendant plusieurs dizaines d'années, avant de le quitter. Elle n'a pas non plus réjoint la nouvelle formation politique créée par son époux, Laurent Gbagbo, le Parti des peuples africains - Côte d'Ivoire (PPA-CI). Elle a préféré créer son parti, le Mouvement des générations capables (MGC).

 

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Election à la Caf : Un poste de Conseiller spécial proposé à Jacques Anouma ?

Les mêmes causes produisent les mêmes effets