France : le Racing club de Lens, porté par un immense Seko Fofana, met fin à l'invincibilité du PSG de Kylian Mbappé





france-le-racing-club-de-lens-porte-par-un-immense-seko-fofana-met-fin-a-linvincibilite-du-psg-de-kylian-mbappe


Le Racing club de Lens porté par son capitaine, Seko Fofana,  a infligé au Paris Saint-Germain, sa toute première défaite (3-1) de la saison, ce dimanche 1er janvier . Et le milieu de terrain a tout simplement été intraitable face à cette redoutable équipe parisienne où évolue Kylian Mbappé,  meilleur buteur du Mondial 2022.  
Tranchant dans les duels, le milieu de terrain a incarné un poison pour les Parisiens et a d'ailleurs été passeur décisif sur le deuxième but lensois 
A la suite d'un ballon récupéré devant sa propre surface à la 28e minute, l'Ivoirien efface deux joueurs parisiens,  Soler et Verratti, avant de réaliser une longue passe en profondeur dans l'axe. Une passe qui a mis hors de porté de défenseur espagnol, Sergio Ramos,  laissant ainsi filer Openda. Celui-ci élimine ensuite Marquinhos , et trompe, Donnarumma d'une frappe placée à ras de terre. 
Grace à cette victoire face au Leader,  le Racing club de Lens s'accroche ainsi à la 2e place .  Après la rencontre, le capitaine de RC Lens a affiché un discours de satisfaction face à la grosse performance accomplie, mais il garde tout de même la tête sur les épaules pour la suite du championnat.  
« On savait que si on gagnait ce soir, ça allait être une grande soirée. On a fait tout ce qu’il fallait et on est récompensé à la fin face à une grande équipe du PSG. On peut être fiers de nous ce soir, on revient à quatre points. Il faut continuer comme ça. On est la première équipe à les faire tomber cette saison et aussi en 2023, et c’est un plaisir. On sait que quand on perd des joueurs on peut les remplacer. Alexis Claude-Maurice a bien remplacé David (Pereira da Costa). On a un meilleur groupe que les saisons d’avant, il faut garder le même état d’esprit, ne pas se voir trop beau et continuer à bien travailler. Écouter les consignes du coach et mettre de l’énergie dans ce qui nous fait avancer et c’est comme ça qu’on est récompensé tout simplement. On essaye de trouver les solutions. On ne devait pas presser comme ça normalement et on a fait des changements ensuite. L’objectif ce soir était de bien les presser et on a été récompensé sur le troisième but, tout ce qu’on a mis en place, on a réussi et on est très content. » a-t-il expliqué.  

GZ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Covid-19 : Les pénuries de vaccins commencent à se faire sentir en France

Côte d’Ivoire/ Ouverture samedi de la 2è édition du salon de l’immobilier à Abidjan