Alassane Ouattara promet de poursuivre le renforcement des capacités opérationnelles des FDS





alassane-ouattara-promet-de-poursuivre-le-renforcement-des-capacites-operationnelles-des-fds


Le président de la République, Alassane Ouattara, a fait la promesse de poursuivre le renforcement des capacités opérationnelles des Forces de défense et de sécurité (FDS), jeudi 05 janvier 2023 à Abidjan, à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux des corps constitués, singulièrement de l’Armée.

« Je voudrais vous assurer que les efforts se poursuivront afin de relever de manière significative, l’ensemble de vos capacités humaines et techniques », a déclaré le chef suprême des armées, se faisant l’écho de la gratitude des armées quant à l’appui et au soutien constant du gouvernement dans le renforcement des capacités des commandements et administrations de l’Armée.

Il a rappelé que l’acquisition récente d’un patrouilleur de haute mer dans la marine nationale va contribuer à affirmer la souveraineté dans les eaux sous juridiction ivoirienne et sera suivie de bien d’autres, dans tous les domaines relevant de la sécurité. « Je voudrai indiquer que c’est le rôle de l’Etat de mettre à votre disposition les moyens nécessaires à l’exécution des missions qui vous sont fixées », a clarifié Alassane Ouattara.

Le chef suprême de l’armée a salué le dévouement de ses collaborateurs à assurer la sécurité nationale.

« Sachez que la nation ivoirienne vous est reconnaissante pour tous les sacrifices que vous consentez au quotidien afin de maintenir le climat de paix et de quiétude pour les populations de notre pays. Je mesure l’étendue des efforts et les risques que vous encourez. J’ai une pensée particulière pour ceux des vôtres qui ont payé le prix de votre engagement tant en Côte d ‘Ivoire qu’à l’extérieur », a déclaré M. Ouattara.

Le chef d’état-major général des armées, le général de corps d’armée Lassina Doumbia, a assuré que ses hommes maintiennent leur capacité de réaction. Il a expliqué que la veille sécuritaire est continue dans la zone opérationnelle Nord et sur les frontières Est-Ouest.

« Le renforcement des moyens d’anticipation et de réaction permettent d’être mieux à même de contrarier les velléités des groupes armées, la cohésion de l’ensemble des forces et de sécurité y contribuent grandement », a-t-il assuré.

Il a relevé que la hausse capacitaire s’affirme également dans les eaux sous juridictions avec l’acquisition du premier patrouilleur de haute mer, la Gendarmerie nationale intensifie son combat contre la dégradation de l’environnement à travers la lutte contre l’orpaillage illégal et clandestin, la redéfinition de son maillage territorial et les réformes internes concourent au quotidien à procurer davantage de sécurité des personnes et des biens en particulier dans les zones urbaines et rurales.

Il a ajouté que, en ce qui concerne la Police nationale, elle a renforcé ses moyens dédiés pour les porter à hauteur des enjeux sécuritaires en perpétuel évolution. « La création récente de l’unité police recours participe à cette quête en vue de procurer aux ivoiriens et à ceux qui nous font l’amitié de vivre en Côte d‘Ivoire, davantage de sécurité », a-t-il exprimé.

Doumbia Lassina a relevé que, les douanes restent conscientes de la protection de l’économie ivoirienne et la collecte des ressources essentielles à l’Etat, les Eaux et Forêts continuent de se dresser contre les fossoyeurs des forêts et ont initié l’agroforesterie, pour prémunir des effets du changements climatiques.

Quant aux Affaires maritimes et portuaires, elles affirment de plus en plus la souveraineté dans les eaux intérieures, la souveraineté sur les plateformes portuaires et la sureté sur les emprises balnéaires, a-t-il dit.

(AIP)

 

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020 : voici les consignes du Front populaire ivoirien à ses militants

Deux projets de loi sur les mécanismes nouveaux des communications publiques adoptés