Chan 2022 : Le message de Yacine Idriss Diallo aux Éléphants locaux après la défaite de la première journée





chan-2022-le-message-de-yacine-idriss-diallo-aux-elephants-locaux-apres-la-defaite-de-la-premiere-journee


 Le président de la Fédération ivoirienne de football, Yacine Idriss Diallo,  s’est rendu, ce dimanche après-midi, au camp d’entraînement de la sélection nationale à Annaba en Algérie,afin de  remonter le moral des Elephants locaux de Côte d'Ivoire après la défaite de ce samedi face aux Lions locaux du Sénégal (1-0), lors de la première  journée du Chan 2022. 

Sur la pelouse du stade El Akid Chabbou, Yacine Idriss Diallo accompagné du président de la Ligue Professionnelle de Football, Salif Bictogo, a eu des mots d'encouragement et de réconfort pour les joueurs et leur staff.
''Quand on a fini d’analyser le premier match et quand on a fini de se parler entre joueur, on sait ce qu’il reste à faire. Il nous reste encore deux matchs pour essayer de relever la tête. On n’a pas le choix. Je pense qu’on n’est pas venu pour faire trois matchs et repartir au pays. Ce n’est pas votre ambition ? Il faut analyser ce qui a marché ,ce qui n’a pas marché, et corriger ce qui doit l’être. Moi, j’ai confiance en vous, j’ai toujours confiance en vous. Maintenant, c’est à vous de démontrer que vous méritez cette confiance. Il faut aller chercher cette victoire, il faut donner tout ce qu’on a dans nos tripes. Faites en sorte qu’on écrive l’histoire ensemble. C’est une opportunité d’écrire l’histoire. '' a soutenu le patron du football ivoirien,  puis d'ajouter : 
'' On s’est parlé à Tunis (lors du stage de préparation), on s’est dit des choses, hier (Ndlr, samedi 14 janvier) avant le match, aujourd’hui on va pas s’éterniser dans les discours. Vous avez la responsabilité de relever la tête et il nous reste deux finales à aller gagner. La confiance est là et vous avez toujours ma confiance. Rêvez grand, ne vous fixez pas de limites.''

GZ 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

RHDP, sans la fraude égale à zéro

Assoa Adou (FPI) : «Nous irons aux élections législatives, en accord avec Laurent Gbagbo»