Gagnoa : Des chiffres alarmants sur les cas de viol révélés par la Commission des droits de l'homme





gagnoa-des-chiffres-alarmants-sur-les-cas-de-viol-reveles-par-la-commission-des-droits-de-lhomme


Une cinquantaine de cas de viol a été enregistrée à Gagnoa en 2022 selon Diarrassouba Daouda Moussa, le premier responsable local de la commission nationale des droits de l'homme de la cité du fromager. C'était le mercredi 18 janvier 2022 au siège local de ladite structure sis au quartier commerce de Gagnoa au cours d'un échange avec la presse et les acteurs de la société de cette localité.

Le défenseur des droits de l'homme a relevé par la suite que les cas de viol dans l'ensemble ont eu lieu en zone rurale où l'administration est totalement absente et où les populations ignorent encore que cet acte deshumanisant est un délit grave puni par la loi ivoirienne. Il a aussi fait cas de la situation des veuves qui ont été victimes d'expropriation des biens laissés par leurs défunts époux.

L'interlocuteur des journalistes a rappelé que la défense des droits de la femme doit être l'affaire de tous. Ainsi, il a appelé à une collaboration entre sa structure et la presse pour sensibiliser les populations sur les dangers aux violences basées sur le genre. 

A lire aussi De violents affrontements à la machette font un mort et plusieurs blessés à Koumassi

Touré Boa 

Correspondant régional 

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Kong : La gendarmerie nationale met la main sur 17 orpailleurs clandestins

Les femmes du PDCI répondent à Ehui Agnéro : "La faim ne justifie pas les paroles pleines d’excès, d'irrévérence et de vulgarité"