Face à l’occupation illégale des forêts classées, voici les mesures prises par le gouvernement





face-a-loccupation-illegale-des-forets-classees-voici-les-mesures-prises-par-le-gouvernement


Le gouvernement ivoirien a décidé, lors d’une réunion du Conseil national de sécurité, tenu ce jeudi 02 février 2023, au Palais présidentiel, de prendre des mesures idoines face à l’occupation illégale des populations riveraines, des forêts classées d’Anguédédou et de la région du Tchologo.

 « Le Conseil national de sécurité note aussi, avec préoccupation, la situation alarmante de la forêt classée de l’Anguédédou, située à l’entrée Nord de la ville d’Abidjan, et des forêts classées de la région du Tchologo, en proie à des occupations et activités illégales des populations riveraines », indique le communiqué de la Réunion du Conseil national de sécurité.

Ainsi, poursuit le communiqué, le chef de l’Etat a donné des instructions au Premier ministre et au ministre des Eaux et Forêts afin que des mesures idoines soient prises, dans les plus brefs délais, en vue de la délimitation et de la protection de ces forêts, ainsi que de la sensibilisation des populations riveraines.

Le Conseil, tout en condamnant « fermement » les attaques répétées, contre les Agents des Eaux et Forêts dans l’exercice de leur fonction a adressé ses félicitations et encouragements à ces agents, les assure du soutien du gouvernement.

« Le chef de l’Etat invite, en outre, les populations riveraines des forêts classées à coopérer pleinement avec les Agents des Eaux et Forêts et à respecter les lois foncières en vigueur dans notre pays », conclut la note.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Portrait : Cissé Ali, "l’Invisible" devenu une étoile dans le cinéma ivoirien

Journée internationale de la Paix : ADOU Brou Alexandre (président de l’Ong Cœur et Lumière) gâte les jeunes de Koumassi Campement