Pour la paix, Ouattara, un autre Houphouët-Boigny





pour-la-paix-ouattara-un-autre-houphouet-boigny


En vue de contribuer aux objectifs du Prix en faveur de la paix dans le monde, une Commission pour la recherche de la paix créée par l’UNESCO a institué en 1989 par une résolution parrainée par 120 pays, le Prix UNESCO Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix. Un prestigieux prix décerné à d'éminentes personnalités qui ont marqué le monde par leur ardeur à la recherche de la paix. Nelson Mandela, Frederik De Klerk, Yitzhak Rabin, Shimon Peres, Yasser Arafat, le roi Juan Carlos pour ne citer que ceux-là.  On peut le dire, Houphouët-Boigny, l'apôtre de la paix a semé une graine dont l'arbre qui en a germé couvre aujourd'hui le monde entier de son ombre de quête de paix. Une vision saluée et vénérée par tous qui ont fait de ce Prix, un trophée qui n'a rien à envier à la Coupe du monde tout comme au prix Nobel. Pour l'en honorer, l'autre apôtre de la paix, le plus fidèle de ses compagnons politiques,  le Président Alassane Ouattara a tenu à ce que 30 ans après sa mort, la cérémonie du prix se tienne sur sa terre natale dans la prestigieuse fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. Mieux,  le bel élève du maître, a œuvré par les actes qui parlent, à ce que les anciens présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo soient effectivement  présents en sa compagnie chacun avec son épouse. Image parlante et forte qui par les actes, éduque les Ivoiriens à la culture de la paix et du Vivre ensemble. Alassane Ouattara en mettant en mission, sa ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères Kandia Camara pour tout mettre en œuvre afin que les trois grands se réunissent à Yamoussoukro, vient ainsi, une fois de plus, de démontrer son attachement à la paix comme le père fondateur de la Nation, Félix Houphouët-Boigny.  Les Ivoiriens l'ont si bien compris et adopté que de tout bord politique, ils ont pris d'assaut la salle des fêtes de la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro pour ensemble célébrer la quête de la paix non seulement dans leur pays mais dans le monde.  "La paix n'est pas un vain mot, c'est un comportement " dixit l'apôtre de la paix Félix Houphouët-Boigny. Son​​ fidèle disciple Alassane Ouattara l'a si bien compris. Par le comportement en quête de paix, il a rétabli l'ancien président Laurent Gbagbo dans ses droits. Ses fidèles compagnons et lui  sont désormais libres de tout mouvement. Tous, réintégrés à leurs postes pour ceux qui étaient des fonctionnaires avant la crise de 2011. Blé Goudé, l'ex leader des jeunes pro Gbagbo est rentré peinard au pays, s'offre même déjà des tournées à l'Est du pays en toute tranquillité. La paix est de retour comme au temps du père fondateur Félix Houphouët-Boigny. Naturellement, de nombreux chantiers sont achevés et d'autres en cours. La Côte d’Ivoire est en marche comme elle l'était sous l’ère du Président Félix Houphouët-Boigny.  Tel père, tel fils devrait-on dire.

Sam Wakouboue

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Ressources halieutiques : Le ministre Adjoumani appelle à une meilleure gestion des thonidés tropicaux

Tionité Hili Palé (Entraineure ): " Je suis prête à servir l’athlétisme ivoirien ‘’