Communication : le Réseau des Journalistes & Communicateurs du peuple Agni-Abè voit le jour





communication-le-reseau-des-journalistes-amp-communicateurs-du-peuple-agni-abe-voit-le-jour


C'est fait. Les journalistes, les communicateurs, les professionnels et assimilés des médias Agni-Abè, ressortissants des sous-préfectures de Duffrebo (département d'Agnibilekro) et d’Etrokro (département de Daoukro) ont désormais leur cadre de réflexion et de concertation : le Réseau des Journalistes et Communicateurs de l'Abèman (le Réseau JCA).

En effet, réunis en assemblée générale constitutive le samedi 18 mars 2023 à l'Institut des Sciences et Techniques de la Communication (ISTC Polytechnique d'Abidjan), des journalistes et communicateurs des deux régions susmentionnées de l’Abèman ont porté sur les fonts baptismaux leur association dénommée le Réseau des Journalistes & Communicateurs de l'Abèman (le Réseau JCA), avec pour objectif la promotion multisectorielle du peuple Agni-Abè.

A l'issue de cette Assemblée générale constitutive, c’est le confrère Eugène Kouadio Ano, Journaliste-Consultant en Communication qui a été plébiscité à la tête de cette organisation. Il entend œuvrer de concert avec les mutuelles des villages, la chefferie et les populations, au développement intégral de l'Abèman et du peuple Agni-Abè dans son ensemble. Le secrétariat général est piloté par le journaliste communicateur, traducteur, Bernard Manizan. 

Pour rappel, le peuple Abèman est un royaume qui comprend 24 villages installés sur le long des rives du fleuve Comoé. Contrairement au peuple Abbey d’Agboville (région de l’Agnéby-Tiassa), c’est un peuple qui est à cheval sur deux régions (Indénié-Djuablin et Iffou), de chaque côté du fleuve Comoé. Le siège de son royaume est à Katimansou. Sa Majesté Nanan Mlo Koffi Kablan II en est le Roi.

Lambert KOUAME avec Sercom du Réseau JCA

En lecture en ce moment

Burkina Faso : Des terroristes sèment la terreur à Seytenga

Opération présence des fonctionnaires : le gouvernement arrête la solde de près de 2 mille fonctionnaires pour absentéisme