Violation de la loi par des sociétés de téléphonie : Assalé Tiémoko continue de dénoncer





violation-de-la-loi-par-des-societes-de-telephonie-assale-tiemoko-continue-de-denoncer

Assalé Tiémoko continue de dénoncer les "vols" des sociétés de téléphonie



Les coups de gueule du député-maire de Tiassalé, Assalé Tiémoko, contre les compagnies de téléphonie mobile de Côte d’Ivoire se poursuivent sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, c’est « Orange Côte d’Ivoire » qui a été directement ciblée dans un post qu’il a partagé, dans la matinée du lundi 17 avril, sur sa page Facebook.

« Quand ils veulent vous voler et que vous n'avez rien sur votre compte, ils vous informent courageusement qu'ils voulaient vous voler mais qu'il n'y a rien sur votre compte. Ce lundi 17 avril 2023 à 1 h du matin, Orange a volé des millions aux Ivoiriens. C'est de ce vol que je parle depuis 2021, cette violation sans aucune crainte de l'article 165 de l'ordonnance sur les Télécommunications », a-t-il écrit.

Poursuivant, il dénonce les souscriptions abusives et suspectes auxquelles les abonnés sont soumis. « Le consommateur ne doit pas être facturé pour un service qu'il n'a pas demandé ou consommé. Ils se fichent de cette disposition. Ils prennent votre argent et ils vous disent que si vous n'êtes pas content, faites "stop". Mais quand vous faites "Stop", le lendemain, ils disent "votre abandonnement a été validé" et vous êtes de nouveau prélevé de 150 F. 150 F volés ainsi à 10 millions de personnes en une seconde, c'est 1,5 milliard volés en une journée», estime-t-il.

Il invite pour ce faire le tribunal du commerce à jeter un regard sur la question car selon lui, «l'ARTCI est incapable d'y mettre fin ».

En attendant le retour au calme, il promet de «mettre fin à ce braquage violent ».

D.B

En lecture en ce moment

La Mutuelle autonome des enseignants de Côte d’Ivoire en assemblée générale le 18 juin

Le processus de radiation enclenché à l’encontre de trois élèves perturbateurs des cours à Séguéla (Préfet)