Crise des datas mobiles : Guillaume Gbato juge que « l’Etat est faible face à Orange Côte d’Ivoire »





crise-des-datas-mobiles-guillaume-gbato-juge-que-letat-est-faible-face-a-orange-cote-divoire


Guillaume Gbato, directeur des rédactions à Notre Voie, pense que l’Etat de Côte d’Ivoire est faible face à la société de téléphonie mobile et fournisseur d’accès internet, Orange Côte d’Ivoire.

« Le vrai problème, c'est Orange. Orange fait la pluie et le beau temps (...) C'est Orange qui décide, l'État est faible face à Orange », a-t-il soutenu, dimanche 23 avril 2023, sur la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI). Il a alors appelé à continuer de « boycotter cet opérateur ».

Invité sur le plateau de l’émission NCI 360 présentée par Ali DiarrasoubaGbato s’est dit mécontent de la hausse des prix des datas internet.

Cette déclaration a suscité plusieurs réactions : « Exactement. En plus, c'est la France qui est derrière tout ça. Le prix d'Internet a augmenté et le gouvernement nous fait croire que c'est un phénomène mondial », dénonce un internaute. Quand un autre écrit : « Ce n'est un secret pour personne. On le sait. Raison de plus pour boycotter Orange ».

 

Elisa Achi

(Stagiaire)

En lecture en ce moment

Sénégal: Malgré sa blessure au genou, Sadio Mané convoqué pour le Mondial 2022

L'héritage de l'esclavage marque toujours la société et bloque le progrès, selon le chef de l'ONU