7è congrès africain des comptables : « Les experts-comptables sont allés au-delà des attentes du Premier ministre » (Adama Coulibaly)





7e-congres-africain-des-comptables-les-experts-comptables-sont-alles-au-dela-des-attentes-du-premier-ministre-adama-coulibaly


La 7è édition du congrès panafricain des professionnels comptables, ouverte lundi 15 mai 2023, a clos ses portes ce jeudi 18 mai 2023 avec la satisfaction du ministre ivoirien de l’Économie et des Finances, Adama Coulibay, qui estime que les experts-comptables sont allés au-delà des attentes du Premier ministre Patrick Achi, celles de proposer des outils pour la transformation des économies africaines.

« La 7è édition du congrès panafricain des professionnels comptables est une source de fierté pour l’Ordre des Experts Comptables de Côte d’Ivoire. Le Premier ministre à la cérémonie vous a exhortés à proposer des outils pour la transformation des économies africaines. Vous êtes allés au-delà », s’est félicité Adama Coulibaly à la cérémonie de clôture.

Il a saisi l’occasion pour saluer les experts-comptables pour les efforts fournis au cours de ces deux journées et qui ont permis d’aboutir à des conclusions pertinentes. Les résolutions sorties de ces assises permettront, selon lui, de dynamiser davantage la profession comptable dans l’accomplissement des acteurs économiques par leurs conseils avisés et par la production d’informations de plus en plus fiables. Ces recommandations, a-t-il ajouté, permettront en outre aux gouvernements africains de transformer leurs économies, voire leurs pays.

La nouvelle présidente de la Fédération africaine des experts-comptables, Keto Keyemba, s’est félicitée de la qualité des assises et des résolutions. Pour elle, « ce congrès a été une opportunité pour les experts-comptables africains de montrer leur importance ».

Poursuivant, elle a relevé que c’est à travers leurs compétences qu’ils pourront hisser haut la barre de l’expertise-comptable en Afrique. Pour y parvenir, a-t-elle conclu, il leur suffira « juste de maintenir une volonté commune d’excellence ».

Le président des commissaires aux comptes français, Yannick Olivier, qui a pris part aux travaux de ce 7è congrès a, quant à lui, appelé à voir les experts-comptables africains comme des interlocuteurs privilégiés de l’écosystème économique et financier africain pour l’accompagner dans la transformation digitale. Pour lui, « ce n’est pas seulement l’économie africaine qui a besoin des experts-comptables africains, mais la planète entière ».

Le président de l’Ordre des Experts-Comptables de Côte d’Ivoire, Koné Drissa, s’est félicité de la présence de plus de 1500 délégués venus de plus de 50 pays, et de tous les 5 continents et a traduit sa gratitude à ses confrères et à ses pairs pour leur soutien.

Il a également exprimé sa reconnaissance aux autorités ivoiriennes pour leur appui, appréciable, dans le cadre de l’organisation de l’ACOA 2023.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Week-end des Ebony : près de 300 participants attendus à Yamoussoukro

Affi N’Guessan suspend sa participation à l’unification du FPI (Communiqué)