Depuis les USA, Bertrand Diby Ako (président du Phdd-Ci) s’insurge contre la radiation du nom de Laurent Gbagbo de la liste électorale





depuis-les-usa-bertrand-diby-ako-president-du-phdd-ci-sinsurge-contre-la-radiation-du-nom-de-laurent-gbagbo-de-la-liste-electorale


Le président du Parti des Houphouetistes pour la démocratie et la dévéloppement en Côte d’Ivoire (Phdci), Bertrand Diby AKO, s'est insurgé contre la radiation du nom de l'ancien chef d'État, Laurent Gbagbo, de la liste électorale.  Dans une déclaration lue depuis les Etats-Unis, il a jugé que les raisons de cette radiation mises en avant par la Commission électorale indépendante (CEI) sont incohérentes. 

‘’ Selon la Commission électorale indépendante, le président Laurent Gbagbo serait sujet à une condamnation qui lui ferait perdre ses droits civils. Un procès contre un ancien président de la République ne se fait pas comme le procès de n'importe qui. Comment comprendre que l'on attente un procès contre quelqu'un sans que cette personne même ne soit informée, ni des poursuites, ni de la condamnation ? ‘’, a-t-il indiqué, puis d’ajouter : ‘’Autre chose, la BCEAO est une banque sous régionale qui n'appartient pas seulement à la Côte d’Ivoire.  Les autres États membres sont-ils d'accord sur le fait que leur institution bancaire a été victime d'un braquage ?  La BCEAO, elle-même, a-t-elle porté plainte ?  Non !  Nous pensons que cette accusation est fallacieuse et manque d'élégance. ‘’.

Pour lui, la radiation du nom de l’ex chef d’Etat ivoirien est une manigance du parti au pouvoir. ‘’ Pour nous, le pouvoir RHDP, voyant qu'il lui manquait d'argument à la Cour Pénale Internationale, et qu'il ne pouvait empêcher la libération du Président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, a créé cette mascarade judiciaire pour les empêcher de se présenter à des élections.   Peut-être, le RHDP sait qu'il ne peut pas gagner des élections face au Présidant Laurent Gbagbo.  ‘’, estime-t-il.

Par ailleurs, Bertrand Diby Ako a fait des propositions qui selon lui, pourraient éviter à la Côte d'Ivoire de sombrer dans un bain de sang : ‘Le PHDD-CI demande : la réintégration des noms des personnalités politiques radiées avec à leur tête le plus illustre SEM Laurent Gbagbo, et la prise en compte des observations de l'excellent travail fait par la Sentinelle Anti-fraude électorale (SAFE) du PPA-CI pour le toilettage de la liste électorale.  Ainsi, nous pourrions espérer offrir à la Côte d’Ivoire, qui aura trop souffert, une paix durable.  ‘’, a soutenu le président du Phdd-CI.

Gaël ZOZORO

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mondial 2022 : battu par l'Uruguay, le Ghana quitte la compétition

Cacao: les producteurs ivoiriens menacent de suspendre leur collaboration avec des chocolatiers et industriels