Gadji Celi parle de son accusation : ''Quand je rentrais au Burida, il y avait 3 millions de Fcfa dans la caisse, pas 3 millions d'euros''





gadji-celi-parle-de-son-accusation-quand-je-rentrais-au-burida-il-y-avait-3-millions-de-fcfa-dans-la-caisse-pas-3-millions-deuros


Le King est de retour. Après douze ans d’exil, Gadji Céli Saint-Joseph a retrouvé son public, hier, lundi 31 juillet 2023, à l’occasion de sa conférence de presse, relative à ses concerts des 18 et 20 août 2023, à l’espace Acoustic aux deux Plateaux Vallon. 

Au cours de ses prises de parole officielles, l’ancien président du conseil d’administration du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA) a énuméré plusieurs aspects de ses projets, la sortie d’un nouvel album, son appui à l’équipe nationale de football et a fait un retour sur l’accusation de détournement au Burida.

Le moins qu’on puisse dire est que le King ne se reproche de rien. « Au Burida, j’étais un simple PCA. On a choisi un directeur par appel à candidature qui s’appelait Michel Baroan, et c’est lui qui avait la gestion quotidienne de la maison. Les gens s’acharnent sur le PCA, pourtant il y avait près de 21 membres dans le conseil. C’est le conseil qui choisit son président et qui donne les grandes lignes.

Dans mon conseil d’administration, il y avait le procureur général de Bouaké, il y avait le ministère de l’Intérieur qui était représenté donc l’Etat, le ministère de la Culture et le ministère des Finances. Donc s'il y a eu détournements, c’est nous tous qui y serons. Devant de grands juristes comme Abo Fodjo qui était procureur général de Bouaké qui était dans ce conseil, je ne suis pas sûr qu’il y a eu des malversations qu’on doit attribuer à Gadji Celi (…) Quand je rentrais au Burida, il y avait 3 millions de Franc cfa dans les caisses pas 3 millions d’euros », a-t-il déclaré devant les médias et son public. 

Par ailleurs, l’ancien capitaine des Éléphants qui a gagné la CAN 92 au Sénégal, a profité de cette lucarne pour réitérer ses remerciements au gouvernement actuel pour son retour auprès des siens. Il invite également son public à sortir massivement à ses deux rendez-vous des18 et 20 août 2023, au Palais de la culture et au Palais des congrès. 
D.B

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Fonds de prévoyance des affaires maritimes et portuaires Amadou Koné disposé à accompagner les réformes

Blaise Compaoré évacué d'urgence à Doha