Un célèbre imam vendeur de friperie à Gagnoa défraie la chronique





un-celebre-imam-vendeur-de-friperie-a-gagnoa-defraie-la-chronique


Un guide religieux est au centre des échanges dans la ville de Gagnoa. Il s'agit de l'imam Touré Serge Edmond, d'une mosquée au quartier Dioulabougou.

Au centre des affaires de la cité du fromager, l'homme de Dieu au quotidien vend des habits sur des étalages. Il attire des foules sur son site. Dans un entretien accordé à pressecotedivoire.ci, le jeudi 10 août 2023, l'homme de Dieu a expliqué son choix de faire cette activité malgré son statut de serviteur de Dieu. Selon lui, depuis sa tendre enfance, il a un penchant pour l'élégance vestimentaire. Sa passion  pour  les beaux habits a fini par faire de lui un  commerçant de vêtements de friperie avec le soutien de son frère aîné qui vit en Italie.  A l'en croire le prophète Mahomet n'est pas resté les bras croisés durant sa mission sur terre. Le guide religieux dit ne pas être vu d'un mauvais œil par les fidèles de sa mosquée qui ne désemplit pas tous les vendredis. Ces derniers sont selon son analyse, conscients qu'il est difficile pour un imam de solliciter de l'aide financière auprès de ses brebis. La vente de friperie lui a surtout permis de gagner du crédit auprès de plusieurs de ses fidèles, à l'opposé de plusieurs de ses collègues qui vivent dans les poches de leurs fidèles. Son activité commerciale n'impacte pas son programme de la mosquée vu qu'il a un adjoint. L'imam est souvent visible aux côtés des autorités dans un rôle de chargé de protocole.

Touré Boa 

Correspondant régional 

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Eric Bailly pose ses valises à l'Olympique de Marseille

Des étudiants exhortent la jeunesse à s’intéresser au financement du développement durable