Municipales Gagnoa : les partisans d’un candidat recalé manifestent, la CEI les renvoie vers les tribunaux





municipales-gagnoa-les-partisans-dun-candidat-recale-manifestent-la-cei-les-renvoie-vers-les-tribunaux


Après une manifestation bruyante des partisans d’un candidat indépendant aux municipales à Gagnoa recalé, devant les bureaux du siège régional de la Commission électorale indépendante (CEI) de la ville, l’institution en charge de l’organisation des élections invite ceux-ci à recourir aux tribunaux.

« Ce que je peux vous dire, c’est que Monsieur Diarra Bilali devrait faire appel à la justice. Sinon, en ce qui concerne la CEI, ma hiérarchie ne m’a pas transmis de nouvelles informations », a souligné le président de la CEI Gagnoa, Sindou Fofana, lors d’un échange téléphonique avec l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

Il a précisé qu’il était absent de son bureau lors de ces manifestations qui ont eu lieu le jeudi 17 août.

Interrogée par téléphone pour savoir si le candidat avait été officiellement informé de la décision de la CEI, Yapobi Ketty Yolande, membre de la commission centrale et superviseur pour le district du Gôh-Djiboua, a indiqué que « l’affichage équivaut à une notification ».

Selon la liste officielle des candidats pour l’élection municipale du 2 septembre, neuf candidats sont en compétition, y compris le maire sortant, Yssouf Diabaté.

Ce dernier a déclaré « n’être ni directement ni indirectement impliqué » dans l’absence du nom de M. Diarra sur la liste électorale, contrairement à la rumeur qui l’accuse d’avoir « comploté » contre son adversaire.

« Quel pouvoir aurais-je pour ordonner à la justice de le condamner, par exemple, afin qu’il soit déclaré inéligible et donc exclu de la liste électorale ? », s’est indigné le député-maire Yssouf Diabaté.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

2e édition de la journée internationale de la femme à la Sodexam : Le personnel féminin salue les actions de Jean-Louis Moulot en leur faveur

Super Ebony 2022 : Raphaël Tanoh félicité par le DG de la LONACI