Campagne avant l’heure : 237 candidats et candidates épinglés par la CEI





campagne-avant-lheure-237-candidats-et-candidates-epingles-par-la-cei


La Commission électorale indépendante (CEI) a déploré, dimanche 20 août 2023, dans un communiqué, des actes de propagande électorale impliquant 237 candidats et candidates, malgré la mise en garde faite, samedi 17 août, par le président Ibrahim Koulibaly-Kuibiert.

L’institution entend examiner ces actes lors d’une session extraordinaire afin de prendre les mesures appropriées conformément à la loi.

Elle a rappelé l’importance du respect scrupuleux des lois électorales, en soulignant que la violation de ces règles pourrait entraîner l’invalidation des candidatures ou même l’annulation des élections.

La CEI a aussi attiré l’attention des médias et des animateurs des réseaux sociaux sur leur obligation de se conformer aux règles établies par les organes de régulation notamment, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) et l’Autorité nationale de la presse (ANP), afin de ne pas entacher le scrutin.

La CEI, pour conclure, a fait appel à la responsabilité citoyenne et l’esprit républicain de tous les acteurs impliqués, pour des élections transparentes et équitables.

La campagne électorale, rappelle-t-on, s’ouvre le 25 août à 00 H pour s’achever le 31 août à minuit.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Bouaké ; les gendarmes mettent la main sur 20 blocs de cannabis

À peine élu à la tête de la FESCI : Voici les premiers mots de Saint-Clair Allah