Côte d’Ivoire/Importation de riz avarié: les entreprises impliquées connues, les premières sanctions sont tombées





Riz avarié,Côte d’Ivoire,Sanctions


Deux entreprises, impliquées dans ce qui est convenu d'appeler "affaire riz avarié  " sont connues et ont été sanctionnées par le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME.

Il s'agit de Obama International Limited et de la société Alimentation Toumodi, qui écopent chacun de 12 mois d'interdiction d'exportation et d'importation de riz à destination de la Côte d'Ivoire.

En attendant la fin de l'enquête en cours pour faire la lumière sur cette affaire et conformément à l'article 22 alinéa 1 de la loi 2016-410 du 15 juin 2016, relative à la répression des fraudes et des falsifications en matière de vente des biens ou services (...) les mesures administratives suivantes sont prises.   

 "Interdiction au vendeur du riz avarié, Olam International Limited, d’exporter du riz à destination de la Côte d’Ivoire pour une durée de 12 mois.
Interdiction à la société Alimentation Toumodi Sarl, acheteur du riz avarié, d’importer du riz à destination de la Côte d’Ivoire pour une durée de 12 mois", indique un communiqué, signé par le ministre du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba.

Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Les premiers médicaments destinés à la CMU disponibles

CAN 2019/A un mois de la compétition, les enchères montent : un pactole promis aux joueurs sénégalais en cas de victoire