Rebondissement dans l’affaire « assassinat d’une directrice d’école » à Man : le suspect toujours en cavale





rebondissement-dans-laffaire-assassinat-dune-directrice-decole-a-man-le-suspect-toujours-en-cavale


Un nouveau rebondissement dans l’affaire de l’assassinat de la directrice d’école à Gbatongouin, village situé à une quinzaine de kilomètres de Man, Mme Keke Loyotto Christelle Flavie, enceinte de 4 mois et son fils de 7 ans. Alors que le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, annonçait sur les réseaux sociaux que le suspect, Gooré Bi Donan Bla Mohamed, collègue de la victime, avait été interpellé, la plateforme Police secours a fait savoir, ce mercredi 22 novembre 2023, que ce dernier est toujours en cavale. Démentant ainsi l’information publiée par le ministère.

« Contrairement à certaines informations diffusées sur les médias sociaux, Gooré Bi Donan Bla Mohamed, présumé assassin de sa collègue institutrice et de l’enfant de cette dernière, est toujours en cavale, faisant l'objet d'une recherche active par les services de police et de gendarmerie », peut-on lire sur cette plateforme.

C’est le lundi 20 novembre 2023 que les populations du village de Gbatongouin ont fait la découverte macabre du corps de la directrice de l’école primaire, Keke Loyotto Christelle Flavie, égorgé. Son fils de 7 ans a subit le même sort. Des sources font savoir que la victime était enceinte. Automatiquement, tous les soupçons sont allés vers son collègue Gooré Bi Donan Bla Mohamed qui, la veille, s’était rendu chez la défunte. Des témoins dans le village soutiennent que, dans la nuit, ayant entendu des bruits, ils se sont rendus au domicile de l’enseignante. Mais, c’est plutôt son collègue qui serait sorti pour leur demander de rentrer chez eux et qu’il s’agirait d’une affaire entre enseignants. Le lendemain, ce dernier se serait rendu à l’inspection de l’enseignement primaire pour obtenir une autorisation d’absence. Bien que son document n’ait pas été signé, il s’est quand même évanoui dans la nature. Pendant que la dépouille de sa collègue était découverte à Gbatongouin. Pour l’heure, il reste introuvable. Il est activement recherché par les services de police et de gendarmerie.

 

E. A

En lecture en ce moment

Colloque sur la nouvelle ville en Afrique : « Abidjan reste… dominée par 81 quartiers précaires » (Touré Ahmed Bouah – SOPHIA)

Amon Tanoh Marcel de nouveau prêt à travailler avec OUATTARA.