Entreprenariat des jeunes : Zita Feroux (entrepreneure) dévoile « les clés du succès »





entreprenariat-des-jeunes-zita-feroux-entrepreneure-devoile-les-cles-du-succes


La jeune entrepreneure ivoirienne, Zita Feroux, dans un entretien accordé à la presse le samedi 18 novembre 2023, a dévoilé les clés, qui selon elle, pourraient permettre aux jeunes de réussir dans l’entreprenariat. « Il y a de la place pour tout le monde. Ma conception de l’entreprenariat, c’est qu’il faut sortir de la copie pour embrasser l’innovation. Il faut savoir se démarquer de ce qui est déjà sur le territoire, et il y a encore de la place pour tout le monde, mais il faut savoir faire les choses », a-t-elle indiqué.

Entrepreneure dans le domaine de la parfumerie, Zita Feroux, a donc étalé ce qui fait sa particularité. « Moi ce que je fais aujourd’hui, c’est la parfumerie, plusieurs Ivoiriens le font. Mais j’ai apporté ma touche qui est celle d’avoir des parfums personnalisés, permettre à chaque individu d’avoir une odeur propre à lui. Ce qui m’a permis de me faire une petite renommée », a-t-elle expliqué.

En plus d’avoir un projet innovant, Zita Feroux conseille aux jeunes de ne pas perdre de vue leurs objectifs quels que soient les obstacles qui se présenteront « Le conseil que je donne, c’est de rester focus, c’est de ne pas perdre de vue ses objectifs, et se battre pour les atteindre. Il faut apprendre de ses erreurs, savoir se relever à chaque fois qu’on tombe », a-t-elle indiqué.

C’est donc ces astuces qui, selon ses propos, ont permis à cette jeune dame de se bâtir un nom dans le secteur de la parfumerie à Abidjan au point où son entreprise dénommée Tathys Bar, spécialisée dans la confection des parfums personnalisés, continue de s’accroitre, avec l’ouverture d’une deuxième boutique qui a eu lieu ce samedi 18 novembre à Cocody.

Gaël Z  

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Interdiction de fumer dans les lieux publics : un décret foulé au pied au vu et au su de tous

Présidentielle 2020 : investiture d’Alassane Ouattara, le 22 août