Confédération générale des entreprises : on a passé au peigne fin le rôle du conseil d’administration en période de crise





confederation-generale-des-entreprises-on-a-passe-au-peigne-fin-le-role-du-conseil-dadministration-en-periode-de-crise


La grande conférence des administrateurs de sociétés initiée par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) a eu lieu, jeudi 23 novembre 2023, à la Maison de l’entreprise, à Abidjan. Pour ce grand rendez-vous, les débats ont tourné autour du « Conseil d’administration et la stratégie : les clés du succès en temps de crise ».

Pour développer le sujet, le patronat ivoirien a fait appel à des professionnels ayant une expérience en la matière. Ainsi, Serge Thiémélé, conseil financier, Cyrille Nkontchou, conseil financier, Vincent Desportes, expert en stratégie et prise de décision, et Marc Bartel, conseil en gouvernance, ont animé un panel sur « les décisions stratégiques en temps de crise : bonnes pratiques et retour d’expérience ».

D’entrée, Marc Bartel a fait savoir qu’un conseil d’administration doit être performant et curieux et que son président doit faire preuve de leadership, il doit s’approprier les sujets et avoir une bonne relation avec la direction générale. Selon lui, les entreprises les plus performantes sont celles qui ont un bon duo direction générale-conseil d'administration. 

A sa suite, Cyrille Nkontchou a ajouté que le conseil d’administration doit avoir une bonne communication avec les actionnaires, procéder au recrutement de personnes performantes et anticiper sur les risques en commençant par les identifier.

Serge Thiémélé, de son côté, a ramené l’auditoire à revenir aux fondamentaux de la stratégie qui est à l’origine militaire. « Le problème est qu’on oublie justement l’origine militaire de la stratégie et sa fonction (…) Dès lors que le conseil d’administration fonctionne mal, toute la stratégie s’écroule », a-t-il rappelé. Ajoutant que « les entreprise qui fonctionnent bien sont celles qui ont des conseils d’administration qui fixent des objectifs et les partagent ». Il pense que les administrateurs de sociétés doivent avoir la capacité de faire face à l’imprévu en cours d’exécution.

Enfin, Vincent Desportes a ajouté que dans le conseil d’administration, chacun doit pouvoir prendre la parole et s’exprimer librement. En plus, a-t-il conseillé, en son sein, il faut de la diversité. « Le fait de décider ensemble donne de la légitimité à la décision elle-même », a-t-il conclu.

En résumé, les intervenants ont conseillé aux conseils d’administration d’anticiper un peu plus à long terme en période crise et avoir le courage de prendre des décisions fortes.

« La stratégie est toujours didactique, entre le présent et l’avenir (…) Réfléchir en période de crise, c’est trop tard. Il faut le faire avant. La question fondamentale avant la crise est « qu’est-ce qui peut me tuer ? » », a terminer Vincent Desportes.

Mme Mahoua Fadika Delafosse, vice-présidente de la CGECI, dans son mot d’ouverture a situé les enjeux de cette conférence : « Nous vivons dans un monde où les défis, qu'ils soient internes ou externes, sont une réalité incontournable. La gouvernance d'entreprise, et en particulier le rôle du conseil d'administration, est fondamentale pour naviguer dans ce paysage complexe. En effet, c'est le conseil d'administration qui, mandaté par les actionnaires, trace la voie stratégique pour la création de valeur et la recherche du profit. Cependant, la mise en œuvre de ces stratégies n'est pas exempte de défis ». Selon elle, les difficultés peuvent parfois menacer la viabilité même des entreprises. C’est pourquoi, pense-t-elle, les administrateurs doivent faire preuve d'adaptabilité, de résilience et d'innovation. Cette plateforme, se présente donc comme le lieu pour établir un forum de référence pour le débat sur les questions clés de gouvernance des entreprises en Côte d’Ivoire.

Avant, Vincent Desportes a animé une conférence sur « le conseil d’administration, maître de la stratégie ».

Dans son allocution de clôture, Me Michel Brizoua-Bi, président de la commission gouvernance, éthique et RSE de la CGECI, s’est réjoui de la mobilisation, preuve que le thème était opportun.

Modeste KONE 

En lecture en ce moment

Santé publique : Une mutuelle de santé offre des séances de consultations gratuites aux populations de la Riviéra-Palmeraie

Démission d’Henriette Lagou, le président de la CEI prend acte et rassure