Fête de travail/Cherté de la vie : la FESACI dénonce le coût élevé du ciment malgré l’existence de nombreuses cimenteries





Côte d'Ivoire,Fête du travail,FESACI,Traoré Dohia


La Fédération des syndicats autonomes de Côte d’Ivoire (FESACI) a dénoncé la tendance à la hausse du prix du ciment malgré l’implantation de plusieurs cimenteries en Côte d’Ivoire.

"En ce qui concerne la cherté de la vie, les années 2019 et 2020 étant dédié au social, devrait faire baisser le prix du ciment et des autres matériaux de construction pour le bien-être des Ivoiriens", a dit le secrétaire général de cette fédération, Traoré Dohia, à l’occasion de la célébration de la fête du travail, tenue ce mercredi à la Primature.

Pour Traoré Dohia, "la naissance relativement récente de nombreuses cimenteries devrait logiquement favoriser cela".

Le sac de ciment est vendu à 5.000 FCFA en moyenne, rappelle-t-on.

Il a également saisi l’occasion pour appeler le président de la République à matérialiser son engagement de mettre fin au monopole de la Société de distribution d’eau en Côte d’Ivoire (Sodeci) et de la Compagnie ivoirienne d’électricité (Cie).

" Relativement au secteur eau-électricité, promesse avait été faite par SEM le président de la République le 1er mai 2017 de libéraliser ce secteur afin de mettre fin au monopole de la Sodeci et de la Cie. Nous restons à ce jour, dans l’attente de la matérialisation de cet engagement pour le bien-être de nos populations",  a  rappelé,Traoré Dohia, qui a toutefois salué "la réduction intervenue pour les petits ménages."

"Il nous parait impératif de mettre fin à ce monopole de la Sodeci et de la Cie", a-t-il conclu. 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Couper decaler : Debordo Leekunfa et Arafat dj se sont battus

Plus de 11 mille interventions dont 493 cas de décès enregistrées au premier trimestre 2019 (GSPM)