2e édition du Hamb’Art : top départ le 4 décembre 2023 à Niakara





2e-edition-du-hambart-top-depart-le-4-decembre-2023-a-niakara


Les 16, 17, 18 et 19 juin 2022, Katiola, la capitale de la région du Hambol, a vibré au rythme du Hamb’Art festival. Le succès de cette 1ère édition a incité Poro production, structure initiatrice de ce grand rendez-vous, à remettre le couvert. Et, cette fois, ça sera du  4 au 10 décembre 2023, à Niakara, a annoncé, Soungari Koné, le commissaire général, au cours d’une conférence de presse, qui a eu lieu, au siège de Côte d’Ivoire Tourisme, au Plateau, mercredi 22 novembre 2023. Le thème de la 2e édition est : « la culture, vecteur de cohésion sociale transfrontalière ».

Pourquoi un festival de développement des arts et de la culture des peuples du Hambol ? Selon Soungari Koné, tout est parti de deux constat : « dans le Hambol, on a constaté une perte des valeurs culturelles et de la langue Tagbana. Maintenant, lors des cérémonies, on ne demande plus d’aller chercher le tam-tam, on demande plutôt la sono ».

Le second constat, au dire de l’orateur, c’est que les Tagbanas sont dispersés dans le monde. « Au Ghana, les Tagbanas et les Djiminis sont plus nombreux que ceux de la Côte d’Ivoire. Là-bas, on les appelle les Wangaras. Nous nous sommes donné pour mission de les réunir une fois dans l’année. L’édition passée, leur délégation était composée de 375 personnes », a fait savoir le commissaire général.

Fidèle Lagnon Koné, directrice générale de Poro production, a fait savoir que le festival sera couplé à une foire commerciale qui comprend trois pavillons (agricole, artisanal et agricole). « Cette année, nous offrons une plateforme d’échanges et d’affaires », a-t-elle révélé. Ajoutant que, toujours au titre des innovations, la délégation ghanéenne viendra avec une équipe de football qui participera au tournoi de l’intégration doté du trophée de la fraternité.

Toujours selon Fidèle Lagnon, tous les frères du grand groupe sénoufo sont associés. Il en est de même pour les alliés des Tagbanas (Yacoubas, Gouros, Koyakas, etc.) qui seront présents avec des danses traditionnelles. Le festival mettra aussi un point d’honneur à la promotion du pagne local.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Hadj 2022: La Côte d’Ivoire se voit attribuer un quota de 4 527 pélérins (Officiel)

A la veille de son retour, Blé Goudé met les points sur les « i » : « Je ne serai jamais l’adversaire politique du président Laurent Gbagbo »