Terrains nus des ex-FDS : Touré Ahmed Bouah et ses partenaires sont passés à la caisse





terrains-nus-des-ex-fds-toure-ahmed-bouah-et-ses-partenaires-sont-passes-a-la-caisse

Les détenteurs de droits coutumiers et les promoteurs du projets terrain nus des FDS ont commencé à être remboursés



Chose promise, chose donnée. Comme l’institution militaire à laquelle ils appartiennent et qui fonctionne selon un système de valeurs dont elle est jalouse, les administrateurs du Fonds de prévoyance militaire (FPM) ont tenu parole. Ce mercredi 6 décembre 2023, Touré Ahmed Bouah et ses partenaires sont passés effectivement à la caisse.

Selon une source proche du dossier de liquidation du défunt projet de terrains nus des ex-FDS, les promoteurs et les détenteurs des droits coutumiers sont sortis de chez le FPM sourire aux lèvres. « Ils sont partis d’ici avec un chèque de 6 milliards de FCFA à encaisser immédiatement », révèle la source. Dans une semaine, selon un bénéficiaire, ils devraient recevoir encore un autre chèque de 6 milliards de FCFA. « C’est tout à l’honneur des responsables du FPM qui ont compris la nécessité de régler ce problème au plus vite avant qu’il ne prenne des proportions insoupçonnées », assure-t-il.

Le jeudi 30 novembre 2023, à la Maison de la presse au Plateau, les détenteurs des droits coutumiers et les promoteurs du projet de terrains nus ont invité la presse pour lui faire part de leur mécontentement devant ce qu’ils ont appelé « le refus du FPM de leur payer ce qu’il leur doit après la vente des terrains mis à sa disposition avec l’accord de l’Etat de Côte d’Ivoire ». Mais une fois en face de la presse, les conférenciers diront qu’ils sortent d’une réunion avec le FPM et que le Fonds a fait une promesse ferme. Celle de les payer au plus tard le mercredi suivant. Ce qui a été fait ce mercredi 6 décembre 2023 pour, comme on peut s’en douter, le grand bonheur de tous les bénéficiaires dont certains ont déjà les yeux rivés sur le prochain chèque. Tout est bien qui finit bien.

Abdoulaye Villard Sanogo

En lecture en ce moment

Après le réaménagement des instances dirigeantes de son parti, Gbagbo reconnait : « Il y a encore des imperfections sur les nominations »

Côte d’Ivoire/Education nationale : La grève continue !