Sécurisation de la Can 2023 : plus de 17.000 éléments des Forces de Défense et de Sécurité et 2.500 stadiers mobilisés (Conseil national de sécurité)





securisation-de-la-can-2023-plus-de-17000-elements-des-forces-de-defense-et-de-securite-et-2500-stadiers-mobilises-conseil-national-de-securite


Un Conseil national de sécurité s’est tenu ce jeudi 14 décembre 2023 au Palais présidentiel. Au cours de ce Conseil, trois grands sujets ont été abordés à savoir, la situation sécuritaire générale, la sécurisation de la 34e édition de la coupe d’Afrique des nations de football en Côte d’Ivoire et la lutte contre les fraudes documentaires.

S’agissant de la Can 2023 qui se déroulera du 13 janvier au 11 février 2024, en Côte d’Ivoire et plus précisément à Abidjan, Bouaké, Korhogo, San Pedro et Yamoussoukro, le Conseil fait savoir que ce sont plus de 17.000 éléments des Forces de Défense et de Sécurité et environ 2.500 stadiers issus des écoles de Police et de Gendarmerie qui seront mobilisés pour la sécurisation de la compétition.

Ci-dessous le communiqué final

 Une réunion du Conseil National de Sécurité s’est tenue, ce jeudi 14 décembre 2023, au Palais de la Présidence de la République, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République.

L’ordre du jour de la réunion a porté sur :

– La situation sécuritaire générale ;

– La sécurisation de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football en Côte d’Ivoire et ;

– La lutte contre les fraudes documentaires.

1 – AU TITRE DE LA SITUATION SÉCURITAIRE GÉNÉRALE :

A la suite de la présentation faite par le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Conseil National de Sécurité note, avec satisfaction, que la situation sécuritaire générale continue d’être stable sur l’ensemble du territoire.

Dans ce contexte, le Conseil National de Sécurité se félicite de la bonne tenue des élections locales et sénatoriales qui se sont déroulées, au cours du dernier trimestre 2023, dans le calme et la quiétude, en dépit de quelques incidents enregistrés par endroits.

En outre, le Conseil National de Sécurité se réjouit des résultats satisfaisants obtenus dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illégal, sur la période allant de janvier à novembre 2023. En effet, au cours de ces 11 mois d’activités, 80% des sites d’orpaillage illégal répertoriés ont été déguerpis par le Groupement Spécial de Lutte contre l’Orpaillage Illégal.

Le Président de la République a, à ce titre, félicité les Ministres en charge de la Défense et de la Sécurité et les a instruits à l’effet de s’assurer que les sites ainsi déguerpis ne soient pas recolonisés.

Par ailleurs, le Conseil National de Sécurité a été informé du lancement effectif, le mardi 12 décembre 2023, de l’opération de sécurisation des fêtes de fin d’année dénommée « Épervier 9 », qui mobilise 3.200 éléments des Forces de Défense et de Sécurité sur toute l’étendue du territoire. Cette opération, conjointement, avec l’opération « Mirador » qui a démarré le 1er décembre 2023, permettra aux populations de célébrer les festivités de fin d’année dans la quiétude et la sérénité.

2 – AU TITRE DE LA SÉCURISATION DE LA 34E ÉDITION DE LA COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS DE FOOTBALL EN COTE D’IVOIRE

Le Directeur Général de la Police Nationale, Président de la Commission Sécurité du Comité d’Organisation de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de Football, a présenté au Conseil National de Sécurité le plan de sécurisation de cette compétition sportive, qui aura lieu du 13 janvier au 11 février 2024, en Côte d’Ivoire.

Il a, en particulier, indiqué que la sécurisation de cet évènement d’envergure, qui se déroulera à Abidjan, Bouaké, Korhogo, San Pedro et Yamoussoukro, mobilisera plus de 17.000 éléments des Forces de Défense et de Sécurité et environ 2.500 stadiers issus des écoles de Police et de Gendarmerie.

Dans ce contexte, le Président de la République a félicité les Ministres en charge de la Défense et de la Sécurité et les Grands Commandements pour toutes les dispositions prises pour s’assurer que les populations vivant en Côte d’Ivoire passent les fêtes de fin d’année dans la tranquillité.

Le Chef de l’État a, par ailleurs, instruit le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, à l’effet de prendre toutes les mesures idoines pour s’assurer que la CAN 2023 se déroule dans d’excellentes conditions d’organisation et de sécurité.

3 – AU TITRE DE LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES DOCUMENTAIRES

Le Conseil National de Sécurité a été saisi par le Ministre en charge de la Sécurité de plusieurs cas de fraudes et de falsifications concernant les documents d’état-civil et d’identité.

Afin de contenir et d’annihiler ces actes criminels, le Président de la République a instruit les Ministres en charge de la Justice et de la Sécurité à l’effet de prendre toutes les mesures idoines pour identifier et traduire en justice les faussaires. Il a, par ailleurs, demandé au Premier ministre, Chef du Gouvernement, de prendre les dispositions nécessaires en vue de renforcer les capacités opérationnelles de l’Office National de l’État Civil et de l’Identification (ONECI) pour accélérer la mise en œuvre du Registre National des Personnes Physiques (RNPP) afin de sécuriser le processus d’identification, la digitalisation de la gestion de l’état-civil ainsi que le déploiement de formulaires unifiés et sécurisés des actes d’état civil.

Au terme de la réunion, le Président de la République a invité, de nouveau, les populations vivant en Côte d’Ivoire à faire preuve de civisme durant les festivités de fin d’année. Il a, en outre, dans le cadre de la CAN, exhorté les ivoiriens à manifester à l’endroit des délégations étrangères, l’hospitalité chère à la Côte d’Ivoire.

Le Chef de l’Etat exprime, enfin, ses félicitations à tous les membres du Conseil National de Sécurité pour leurs contributions à la paix et à la sécurité qui ont prévalu en Côte d’Ivoire, tout au long de l’année 2023.

Fait à Abidjan, le jeudi 14 décembre 2023

M. Fidèle SARASSORO,

Secrétaire Exécutif du Conseil

National de Sécurité

En lecture en ce moment

Régionales et municipales 2023 : un consortium de la société civile fait des recommandations

Roseline Layo victime d’un grave accident de la route