PDCI-RDA : tout est mélangé, la justice ordonne la suspension et le report du congrès extraordinaire





pdci-rda-tout-est-melange-la-justice-ordonne-la-suspension-et-le-report-du-congres-extraordinaire


La justice a dans une décision rendue ce vendredi 15 décembre 2023, ordonné la suspension et le report du VIIIe congrès extraordinaire du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) prévu ce samedi 16 décembre 2023, en vue de l’élection du successeur du président Henri Konan Bédié.

Cette mesure a été prise suite à une requête introduite par Christophe Blesson et Mathieu Ouraga Offroumou, respectivement secrétaire général de section du PDCI de Yopougon Niangon et secrétaire général de section de Yopougon Gesco Manutention II.

Sur les raisons de ce report, les plaignants dénoncent plusieurs irrégularités, notamment, l’exclusion de la liste de plusieurs congressistes remplissant toutes les conditions, le retrait de nombreux secrétaires généraux de l’intérieur considérés comme « indésirables » au parti, des doublons, le rejet de la candidature du secrétaire exécutif Maurice Kakou Guikahué, la non publication de la liste définitive des candidats retenus, le fait que les congressistes et le corps électoral n’aient pas été convoqués 30 jours avant la tenue du congrès.

Ils déplorent également que la direction intérimaire veuille imposer un candidat.

Pour eux, « le VIIIe congrès prévu se tenir ce samedi 16 décembre 2023 est un congrès de frustrations, d’injustices de toutes sortes qui, à l’évidence risque de provoquer de graves troubles à l’ordre public dans le pays par la faute par la direction intérimaire du parti ». Pour ces raisons, ils sollicitent la suspension et le report dudit congrès.

« Statuant publiquement et contradictoirement, en matière de référé et en premier ressort, (…) ordonnons la suspension et le report du congrès du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) prévu le samedi 13 décembre 2023 au Sofitel Hôtel Ivoire », indique le document de justice du tribunal de première instance d’Abidjan et signé par le greffier en chef Konan N’Guessan.    

Près de 6 200 congressistes étaient appelés aux urnes pour choisir le successeur du président Henri Konan Bédié, décédé le 1er août 2023, dans sa 89e année.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Alpha Blondy s’est marié : Qui est sa nouvelle compagne ?

PPA-CI : Laurent Gbagbo perd un membre influent de son parti