A vos crampons, top c’est parti !





a-vos-crampons-top-cest-parti


La 34ème édition de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2023, se déroulera du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte-d’Ivoire.

Dans moins d'une semaine, les lampions vont s'allumer sur le stade Ebimpé, avec en match d'ouverture le pays d'accueil la Côte d’Ivoire vs la Guinée-Bissau à 20h heure GMT. Tous les fans du ballon rond sont concentrés. Bientôt, le ballon rond va circuler à Abidjan et dans d'autres villes de l'intérieur du pays. La ferveur populaire prend de la forme un peu partout. Tout est fin prêt. Dixit tous les experts du Football.

Pour y parvenir. Que de grands sacrifices consentis par le gouvernement ivoirien avec à sa tête le premier des Ivoiriens, le président Alassane Ouattara. Des efforts énormes en infrastructures routières sont faits pour permettre aux visiteurs amoureux du ballon rond de joindre avec facilité les différents terrains du sport roi.

D'énormes efforts consentis tout aussi pour la rénovation des réceptifs hôteliers, et des lieux touristiques du pays. Rien n'a été ignoré et épargné pour le grand plaisir des amoureux du Foot.

Le plus grand effort et des plus remarquables, reste celui consenti dans la construction et rénovation des stades du Football. L'Etat ivoirien y a mis les moyens et la technicité qu'il faut pour le plaisir de tous.

"Faire de la 34eme édition, l'une des meilleures CAN jamais réussie en Afrique " ce challenge n'est pas loin d'être réussi.

Reste maintenant au public sportif tout comme aux équipes de faire le jeu. L'Etat a fait sa part. Le reste leur revient maintenant.

A quelques jours de la CAN, tout s'est arrêté en Côte d’Ivoire pour faire place qu'au sport roi. Pour que le monde suive la meilleure des 34 CAN organisées par l'Afrique.  

 

Sam Wakouboué

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d'Ivoire: Des dissidents du parti de Mamadou Koulibaly demandent à Ouattara "d’être candidat" en 2020

Fonction publique : la date limite d’inscription aux concours administratifs prorogée