Revue de presse : la Can s’ouvre dans un grand malaise





revue-de-presse-la-can-souvre-dans-un-grand-malaise


La 34ᵉ édition de la Coupe d'Afrique des nations de football (Can 2023) se tient du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. A une semaine de l’ouverture de cette grand-messe du football africain, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont livré samedi, à San Pedro, leur dernier match de préparation soldé par une victoire écrasante (5-1) face aux Leone Stars de la Sierra Leone.

Une victoire plus que rassurante pour le sélectionneur Jean Louis Gasset qui n'a pu s’empêcher de dire : « Nous sommes prêts », rapporte en page d’ouverture, le quotidien Fraternité Matin.

« Oui, nous sommes prêts pour la Can », appuie le quotidien Notre Voie qui est suivi dans cette vision par Supersport à quelques mots près : « Mon équipe est prête ».

Mais avant l’ouverture de cette compétition, le Premier ministre Beugré « Mambé donne les dernières consignes » quant à l’achèvement des travaux d’infrastructures.

Pour Le Matin, cette Can est un « merveilleux cadeau (que) Ouattara (offre) aux Ivoiriens ».

En pareille situation où la crédibilité de la nation est en jeu, on laisse de côté les divergences politiques pour parler d’une seule voix. C’est certainement le sens de l’appel du président du PDCI-RDA, à l’équipe nationale de football de Côte d’Ivoire. « Eléphant : Tidjane Thiam vous exhorte à faire honneur au pays », écrit L’Héritage.

Cette fête pourrait être gâchée si l’on s’en tient au Quotidien d’Abidjan qui évoque un « grand malaise social à quelques jours de la fête du football ».

Un malaise lié sans doute à la destruction du quartier « Boribana » à Attécoubé où des milliers de familles seront dans la rue ce matin, croit savoir La Nouvelle Alliance. Quant au Jour Plus, il s’étonne et s’interroge à la fois si « le quartier précaire Boribana (sera) rasé aujourd’hui ! ? ».

Le rapport de la Cour des comptes est encore revenu sur la table ce lundi 8 janvier 2024.

Sur ce rapport, Générations Nouvelles estime que la réaction du gouvernement renforce les soupçons. Pour L’Expression, avec la transparence dans la gestion des deniers publics, "Ouattara crédibilise les institutions de la République".

De son côté, L’Avenir, certainement au parfum des dernières nouvelles, martèle qu’ « il n’y a pas eu de détournements », voyant derrière cette affaire des manipulations de l’opposition.

« Oui, sous Ouattara, des scandales jamais vus dans le pays », semble répondre La Voie Originale.

Outre le sport et l’économie, les activités politiques ne se sont pour autant pas arrêtées. C’est le cas au PDCI-RDA qui lance ce lundi 8 janvier 2024 sa « semaine du militant ».

« En prélude aux séances à venir, le PDCI-RDA lance sa caravane d’adhésion aujourd’hui », barre à sa Une, Le Bélier Intrépide. Allant plus loin, Dernière Heure Monde donne « les dispositions pratiques » relatives à cette semaine.

Fin d’année mortelle, pourrait-on dire. Malgré les dispositions prises par le gouvernement, « Kadhafi » a tué. C’est du moins ce que rapporte Soir Info. Ce quotidien indépendant révèle qu’à Angré, pour célébrer le 1er janvier 2024, 8 amis ont loué une résidence, mélangé plusieurs boissons et ont fait le show. Résultat : « 1 mort d’overdose de kadhafi ». Comme quoi, les autorités doivent redoubler de vigilance !

Vous pouvez acheter vos journaux sur pressecotedivoire.ci

A lundi prochain !

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

L’INHP en campagne d’éradication de la Dengue

Children of Africa: Un Dîner-gala pour la reconstruction et l'extension de la Case des enfants