Décrispation : Alassane Ouattara accorde la grâce présidentielle à 51 civils et militaires dont Dogbo Blé, Soul to Soul et Paulin Gnatoa





decrispation-alassane-ouattara-accorde-la-grace-presidentielle-a-51-civils-et-militaires-dont-dogbo-ble-soul-to-soul-et-paulin-gnatoa

Soul To Soul devra recouvrer la liberté après la grâce présidentielle



Le président de la République Alassane Ouattara a accordé la grâce présidentielle à 51 personnes civiles et militaires, condamnées pour, selon un communiqué, des infractions commises lors de crise postélectorale et pour atteinte à la sûreté de l'État.

Parmi ces 51 personnes, figurent le général Brunot Dogbo Blé, Paulin Gnatoa et Kamaraté Souleymane dit Soul to Soul (proche de Guillaume Soro), a déclaré le ministre, directeur de Cabinet du président de la République, Fidèle Sarassoro, après un Conseil national de sécurité (CNS), tenu ce jeudi 22 février 2024, au Palais présidentiel, en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

A cet effet, poursuit, le secrétaire exécutif du CNS, le président de la République a instruit, le Grade des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l'homme en vue de prendre les dispositions appropriées auprès du parquet concernant les mises en liberté provisoire de six personnes en détention préventive dans le cadre des procédures liées aux infractions ci-dessus mentionnées.

Quant aux victimes de ces crises, le chef de l’Etat a une pensée pour elles ainsi que leurs familles et leur témoigne à nouveau sa compassion et son soutien.

Dans cette optique, rappelle-t-on, le Premier ministre a rencontré mercredi 21 février 2024, les associations de victimes en vue de leur réitérer la compassion et le soutien de l'État et les exhorter au pardon. Dans ce contexte, le chef d'État a donné des instructions au Premier ministre chef du gouvernement afin de prendre des mesures immédiates pour l'érection dans les plus brefs délais d'un mémorial en hommage aux victimes de ces graves crises que notre pays a connues au cours de ces dernières années. 

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Yamoussoukro : Interpellation d’un individu pour triple homicide volontaire

Fraude à la DGI : " Nous avons constaté que certains de nos agents se sont livrés à l'édition de fausses quittances de paiement (ministre Moussa Sanogo)