Lancement de la saison sportive 2023-2024 de l’OISSU : le ministre Metch invite la communauté éducative au sens de la responsabilité





lancement-de-la-saison-sportive-2023-2024-de-loissu-le-ministre-metch-invite-la-communaute-educative-au-sens-de-la-responsabilite

Le ministre Adjé Silas Metch a révélé avoir été un produit des compétitions OISSU



 

Le Ministre délégué auprès du Premier Ministre, Ministre des Sports et du Cadre de Vie, chargé des Sports et du Cadre de Vie, Adjé Silas Metch, a procédé au lancement officiel de la saison sportive 2023-2024 de l’Office Ivoirien des Sports Scolaires et Universitaires (OISSU), ce samedi 24 février 2024, à la place Henri Konan Bédié de Dabou. A l’en croire, cette activité marque le retour effectif des compétitions sportives dans les écoles et universités en Côte d’Ivoire. A cet effet, il a invité toute la communauté éducative à faire en sorte que l’OISSU soit un précieux gisement de pépites sportives comme cela l’a été durant les années antérieures.

« J’en appelle au sens de la responsabilité des directeurs régionaux, des ministères du secteur Education-Formaton, des chefs d’établissement, des enseignants d’EPS, et des acteurs du mouvement sportif scolaire et universitaire ivoirien, afin que chaque partie prenante joue sa partition dans le processus de la relance du sport à l’école dans notre pays. Cette animation sportive s’inscrira inéluctablement dans le continuum de la Can 2023 », a-t-il indiqué.

Le ministre Adjé Silas METCH a expliqué qu’un état des lieux de l’organisation, de la gestion et du financement du sport à l’école, laisse apparaitre de nombreuses faiblesses et disfonctionnements. Et il a, entre autres, énuméré « l’abandon dans certaines régions des plages horaires reversés au sports, au profit des cours de renforcement et des devoirs, le délaissement des athlètes élèves à leur sort par certains enseignants d’Education physique et sportive, le refus de certains chef d’établissement de financer les activités sportives et la participation aux compétitions de l’OISSU ».

Pour lui, toutes ces situations ont contribué à plonger le sport scolaire et universitaire dans une posture léthargique « Fort heureusement, sous l’impulsion du président de la République et sur instruction du Premier ministre, du ministre des Sports et du Cadre de vie, les compétitions de l’OISSU reprennent et renaissent de leurs cendres », s’est-il réjouit.  

Pour cette saison 2023-2024, l'OISSU prévoit des compétitions intra-établissements et inter-établissements, qui seront ponctué par la détection et la sélection des talents. Les disciplines et les catégories au programme des compétitions sont le football (Primaire garçons et Secondaire : U14, U16, U18, U20, féminin), le handball (Primaire filles-garçons et Secondaire : U14, U16, U18, U20 fille et garçons), le basketball (Secondaire : U16, U18 filles et garçons), l’athlétisme et le dodgeball.

Le lancement de la saison sportive 2023-2024 de l’OISSU a également été marqué par plusieurs activités dont une séance de fitness, un cross de 3000 participants issus des établissements du primaire et secondaire, ainsi que des prestations artistiques.  

Gael ZOZORO

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Football pour aveugles : Les Éléphants chutent à Bamako en amical

Plus de 173 000 habitants bénéficient de l’électricité à Man