Sénégal : les opposants Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye ont été libérés





senegal-les-opposants-ousmane-sonko-et-bassirou-diomaye-faye-ont-ete-liberes

Scène de liesse après la libération des opposants Sonko et Bassirou



L'opposant sénégalais, Ousmane Sonko, et son poulain, le candidat indépendant à la présidentielle du 24 mars Bassirou Diomaye Faye, ont été libérés de prison jeudi à Dakar, a annoncé un de leurs avocats. Le Parlement a adopté le 6 mars un projet de loi d'amnistie voulu par Macky Sall. Leur première prise de parole est attendue vendredi lors d'une conférence de presse.

Leur libération a déclenché des scènes de liesse à Dakar jeudi soir. L'opposant sénégalais Ousmane Sonko et son second Bassirou Diomaye Faye, candidat à la présidentielle au Sénégal, sont sortis de prison à dix jours de l'élection. Vendredi 15 mars, le Sénégal guette la première prise de parole depuis des mois des opposants antisystème, à même désormais de conduire la campagne de la présidentielle forts de l'exaltation soulevée par leur sortie de prison.

"Ils sont sortis devant nous. Ça y est", a dit à l'AFP un de leurs avocats, Me Cheikh Koureyssi Ba. Un journaliste de l'AFP a vu un 4X4 s'éloigner en cortège de la prison du cap Manuel à travers une foule considérable drainée par la nouvelle de la libération.

Deux heures plus tard, alors que le cortège progressait lentement dans Dakar, des journalistes de l'AFP ont vu Bassirou Diomaye Faye, tunique bleu ciel et casquette blanche, saluer la foule en souriant depuis le toit ouvrant de sa voiture qui entourait son cortège.

"On a vu votre soutien et votre solidarité. Nous sommes très contents", a-t-il lancé, avant d'ajouter : "Sonko est libre" et d'annoncer la tenue d'une conférence de presse vendredi. Ousmane Sonko n'était pas visible dans le convoi de Bassirou Diomaye Faye.

Ousmane Sonko, acteur principal d'un bras de fer meurtrier avec le pouvoir depuis 2021, a été disqualifié de la présidentielle par le Conseil constitutionnel en janvier. Son camp, avec son assentiment, a désigné Bassirou Diomaye Faye comme candidat à sa place. La candidature de Bassirou Diomaye Faye fait partie des 19 retenues pour le scrutin du 24 mars.

Lire sur france24.com

En lecture en ce moment

Ligue 1 ivoirienne : Le huis clos levé, d’autres décisions prises

Le rachat de Twitter par Elon Musk menace la liberté de la presse, selon la FIJ