Financement du secteur privé: la Société financière internationale (SFI) promet 400 millions de dollars de financement à la Côte d’Ivoire





financement-du-secteur-prive-la-societe-financiere-internationale-sfi-promet-400-millions-de-dollars-de-financement-a-la-cote-divoire

la délégation de la SFI est repartie heureuse de contribuer au développement de plusieurs secteurs d'activité en Côte d'Ivoire



Le Vice-président de la Société financière internationale (SFI), Sérgio Pimenta, a annoncé que la structure entend faire 400 millions de dollars de financements en Côte d’Ivoire, nous informe un communiqué de presse dont pressecotedivoire a reçu copie.

C’était au cours d’une audience accordée par la ministre de l’Economie, du Plan et du Développement, Nialé Kaba qui a reçu en audience,  la délégation de la compagnie financière le lundi 18 mars 2024 à son cabinet à Abidjan.

« Nous avons des opérations en forte croissance. Nous pensons que cette année fiscale, nous allons pouvoir doubler nos opérations en Côte d’Ivoire. Notre soutien sera particulièrement destiné au soutien du secteur agricole, au secteur vivrier, des petites et moyennes entreprises, également l’accès à l’énergie et d’autres secteurs importants.  Nous avons également évoqué les partenariats public-privé, qui sont des partenariats importants pour permettre au secteur privé de contribuer au développement de l’économie ivoirienne », a relevé Sérgio Pimenta. 

La Ministre Nialé Kaba, au terme des échanges, a rappelé les actions prioritaires de son département, notamment le PND 2021-2025, financé en grande partie par le secteur privé, dont la SFI est un partenaire stratégique.

« Nous sommes à un moment où nous attendons un développement encore plus grand du secteur privé, des champions nationaux et nous voulons saluer cette visite qui va donner de l’élan à cette dynamique » a-t-elle rassuré.

Le programme de la SFI en Côte d’Ivoire est le plus important portefeuille de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et l’un des plus importants d’Afrique. En mars 2024, le total des investissements dans le pays s’élève à 595 millions de dollars, avec des interventions dans l’agriculture, les infrastructures, l’énergie, les services financiers, la santé et le financement des PME, conclu le document.

Solange ARALAMON

 

 

En lecture en ce moment

Point de la situation de la COVID-19 au 27 septembre 2020

Au moins 14 soldats maliens tués dans l'attaque d'un camp militaire